16è session du conseil d’administration de l’ANTIM: 1.403.622.000 FCFA pour maintenir les acquis et améliorer les insuffisances

Les administrateurs du conseil d’administration de l’Agence Nationale de Télésanté et de l’Informatique Médicale (ANTIM) étaient réunis ce matin 13 mars 2020 à l’Institut de Recherche en Geronto-Geriatrie  ex Maison des Aînés, dans le cadre de la 16è session du conseil d’administration. La rencontre était présidée par Dr Sekou Oumar Dembélé, conseiller technique au ministère de la santé et des affaires sociales, en présence du Directeur Général de l’ANTIM, Ousmane Fomba.

Au menu des travaux, l’examen et l’adoption : du procès verbal de la 15è session du CA ; des recommandations de la 15è session ordinaire du CA ; des rapports d’activités et financiers de l’année 2019 ; du programme d’activités et du budget-programme 2020 ; du Document de programme pluriannuelle des dépenses 2020-2022 et enfin du rapport annuel de performance 2019 et du projet annuel de performance 2020.

Le Directeur Général de l’ANTIM, Ousmane Fomba après avoir souhaité la bienvenue aux administrateurs a déclaré que la présente session du conseil d’administration se démarque des précédentes du fait de son caractère électronique marqué par la présence d’Ecrans géants dans la salle et la présence des documents du CA que sur support numérique. Une nouveauté selon le Directeur Général.

Selon le PCA, Dr Sekou Oumar Dembélé, au titre de l’année 2019, sur 51 activités programmées, l’agence a réalisé 40 soit un taux de réalisation de 78% contre 77% en 2018. Ces 51 activités programmées, dit-il, sont réparties comme suit : 14 activité pour l’atteinte de l’objectif stratégique OS6, soit 27% ; 10 activités pour OS8, soit 19% ; 7 activités pour l’OS10, soit 14% et 20 activités au compte de l’OS11, soit 39%.

En plus, 2019 a été marquée par des évènements parmi lesquels la création d’adresses professionnelles au profit de 24 structures du ministère de la santé et des affaires sociales en collaboration avec l’AGETIC.

Toutefois, tout n’a pas été rose en 2019 car, des difficultés demeurent dont entre autres : l’insuffisance de ressources humaines qualifiées en informatique médicale et les spécialistes surtout dans le domaine de l’informatique ; les difficultés de recouvrement de coûts des prestations de services ; retard dans la finalisation des travaux de construction du siège de l’ANTIM malgré la saisine du conseil des ministres, mi-novembre 2019 pour l’approbation d’un projet d’avenant y relatif ; l’absence de partenaires techniques et financiers ; l’insuffisance de mobilisation de ressources propres pour la mise en œuvre de l’accord d’établissement etc.

Comme perspectives pour l’année 2020, les administrateurs du conseil d’administration de l’ANTIM misent gros pour non seulement maintenir les acquis, mais aussi et surtout améliorer les principales insuffisances notées en 2019. C’est ainsi que le budget 2020 équilibré en dépenses et en recettes, est estimé à 1.403.622.000 FCFA.

Au cours de l’année 2020, il est prévu l’informatisation des établissements de santé (4 sites) ; la participation au mois de la solidarité par l’organisation de séances de téléconsultations et de télé expertises (SOLIDARITIC) ; l’assistance technique aux structures de santé dans le cadre de leurs processus d’informatisation, en collaboration avec toutes les parties prenantes ; l’acquisition d’une plateforme intégrée de télésanté ; le renforcement des compétences des professionnels de la santé dans le domaine des TIC ; la finalisation des travaux de construction du siège de l’ANTIM etc.

Daouda T Konaté

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *