Nouvelle étude de Global Integrity : "L'ingérence de l’exécutif limite le renforcement de l’indépendance de la magistrature, des institutions d’audit et de la fonction publique"

WASHINGTON DC, 26 août/PR Newswire/ - 

L’ingérence de l’exécutif limite le renforcement de l’indépendance de la magistrature, des institutions d’audit et de la fonction publique en Afrique, selon les Indicateurs d’Intégrité en Afrique, un nouveau rapport évaluant la transparence et la redevabilité dans les 54 pays africains.

 Même dans les pays où l’indépendance du judiciaire est entièrement garantie par la loi, dans la pratique, environ la moitié a reçu des notes très basses et seulement six des notes élevées.

Toutefois, on remarque des progrès. Par exemple, en Tunisie, une loi de 2014 ajoute des dispositions plus claires sur l’indépendance du judiciaire. Dans la pratique, au Bénin, les juges sont montés au créneau à chaque fois que leur indépendance était en quelque sorte menacée.

           De même, la recherche  revèle des cas sérieux d’ingérence de l’exécutif dans les activités de vérification (les restrictions de vérification de certains comptes, ou et les révocations sans suivre les procédures prévues) et dans la fonction publique (les révocations et remplacements des fonctionnaires basés sur l’appartenance politique).

           Le rapport a été produit par Global Integrity, une organisation à but non-lucratif basée à Washington D.C., disposant d’un réseau de plus de 200 chercheurs et journalistes africains. Les indicateurs évaluent l’état de droit, la redevabilité, les élections, la gestion publique, l'intégrité de la fonction publique, et l'accès à l'information. Une section supplémentaire couvre des questions sociales, allant des droits des minorités au genre et à l’éducation.

“Les indicateurs fournissent un aperçu d’un problème au moment de la recherche, et visent à aider les réformateurs - au sein et en dehors de gouvernements - d’identifier des opportunités concrètes d’amélioration”, explique Hazel Feigenblatt, Directrice de la Recherche de Global Integrity.

           Les indicateurs sont disponibles en ligne ici et une vidéo sur comment naviguer le site est disponible ici. Les infographics sont disponibles ici.

Les indicateurs sont le fruit d’un partenariat avec la Fondation Mo Ibrahim et font partie de l’Indice Ibrahim de la Gouvernance Africaine. Ils sont également utilisés par la Banque mondiale et par le Millennium Challenge Corporation.

 Global Integrity (globalintegrity.org) est une organisation majeure oeuvrant pour la bonne gouvernance, reconnue pour sa capacité de collecter des données de haute qualité sur de divers aspects de la gouvernance.

 

Contacts:

Hazel Feigenblatt: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Scott Rumpsa: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés