1ère session du comité de pilotage du projet Donko ni Maaya : Cinq centres culturels bénéficieront chacun d’un appui de 55.000.000 FCFA

Le ministre de la culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo a présidé, hier lundi 15 avril 2019, dans la salle de conférence de son département, la toute première session du comité de pilotage du projet Donko ni Maaya dont le lancement officiel a eu lieu le 28 février 2019. La rencontre qui a réuni autour du ministre, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Dietrich Becker, du directeur du GIZ, des représentants des associations faitières, a permis au comité de pilotage de présenter le projet et l’adoption des critères de sélection des futurs bénéficiaires de l’appui du programme.

Financé par le département allemand des affaires étrangères à hauteur de 2,5 millions d’euros, le projet Donko Ni Maaya est une opportunité pour les acteurs de la culture, notamment la couche juvénile en manque de repères. Il vise à renforcer la cohésion sociale et la lutte contre le fanatisme religieux au Mali en proie à une crise multidimensionnelle.

Il s’agissait pour les responsables de la mise en œuvre de cet important projet pour la culture de mettre tout le monde (autorités notamment le département de tutelle, acteurs de la culture) au même niveau d’information.

Ainsi, après une présentation du projet et les différentes comités de mis en œuvre (Comité de pilotage, comité de sélection, équipe du projet et le point focal ministère de la culture), la cheffe du projet Donko ni Maaya, Mme Magali Moussa a soumis à l’assistance les critères de sélection des projets qui seront présentés.

Deux appels à propositions sont à disposition des acteurs de la culture pour l’atteinte de l’objectif du projet qu’est de renforcer la cohésion sociale et la lutte contre le fanatisme religieux. Il s’agit d’un appel pour les centres culturels et un appel pour les initiatives culturelles. Selon Mme Magali Moussa, quatre (4) appuis sont disponibles à savoir : appui formation, appui à la petite construction, appui à l’achat de matériel et l’appui pour la réalisation d’activités. Les critères sélection sont nombreux et notés sur 100 points.

« Cinq centres culturels seront sélectionnés et bénéficieront chacun d’une enveloppe de 55 millions FCFA d’appui pour les permettre d’être autonomes. Quant aux initiatives culturelles, les bénéficiaires empocheront 10.000.000 FCFA pour le développement de leur initiative », a expliqué Mme Magali Moussa.

Si la pertinence et l’objectivité des critères ne souffrent d’aucun doute, les acteurs de la culture et le très respecté Cheick Soufi Bilal ont souhaité que ces critères soient vulgarisés dans la langue Bambara afin que le groupe cible du projet qu’est la jeunesse puisse les appréhender.

Le ministre de la culture N’diaye Ramatoulaye Diallo qui n’a pas caché sa joie a remercié l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne pour avoir initié ce projet qui selon elle est le plus grand projet destiné au monde de la culture. Elle a aussi invité le comité de pilotage à communiquer davantage sur les critères de sélections des projets pour une meilleure compréhension par les futurs candidats.

Daouda T. Konaté

mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *