Jour : 12 février 2018

Le premier ministre l’a promis à Mopti : « si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali »

A la tête d’une délégation forte de sept ministres et de 15 députés, le Premier ministre Soumeylou Boubèye a réservé hier dimanche sa première sortie à la région de Mopti en proie à l’insécurité grandissante. Pour l’endiguer, le chef du gouvernement a promis des jours malheureux aux groupes terroristes.

Le premier ministre l’a promis à Mopti : « si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali »

A la tête d’une délégation forte de sept ministres et de 15 députés, le Premier ministre Soumeylou Boubèye a réservé hier dimanche sa première sortie à la région de Mopti en proie à l’insécurité grandissante. Pour l’endiguer, le chef du gouvernement a promis des jours malheureux aux groupes terroristes.