Solidarité envers les veuves et orphelins de l’armée : La BMS fait don de vivres d’une valeur de 15 millions FCFA

Ce mardi 15 mai, la joie se lisait sur le visage des veuves et orphelins de l’armée malienne. Des vivres composés de riz, sucre et d’huile ont été offerts par la Banque Malienne de Solidarité (BMS) pour un montant de 15 millions FCFA. C’était dans la cour du siège de la banque sous la présidence du Directeur général adjoint, Aliou Coulibaly. On notait la présence des responsables du Service social des armées et de nombreuses veuves invitées pour être témoins de ce geste de solidarité en cette veille du mois de Ramadan.

Selon le Directeur général adjoint de la banque, dans la guerre injuste qui est imposée à notre peuple et à notre pays, les militaires paient le plus lourd tribut. « L’augmentation du nombre de victimes s’accompagne de celle du nombre de familles endeuillées dont la situation de détresse et l’état de dénuement interpellent chacun d’entre nous en raison de la cause hautement patriotique pour laquelle elles sont tombées ». Cette interpellation prend la forme d’une exigence de solidarité avec les famines meurtries.
C’est pourquoi, la Banque Malienne de Solidarité, une entreprise citoyenne, a décidé depuis l’année dernière de s’associer à cet effort de solidarité en instituant à la veille de chaque mois de Ramadan une remise de vivres et de denrées alimentaires aux veuves et orphelins des militaires disparus.
Ces dons qui sont distribués aux veuves et orphelins militaires sont constitués de vingt tonnes de riz, soit 400 sacs de 50 kg, dix tonnes de sucre soit 200 sacs de 50 kg et de 800 bidons d’huile de 5 litres pour une valeur totale de quinze millions de FCFA (15.000.000 FCFA). A ce montant, il faut ajouter l’enveloppe de cinq millions (5 000 000) francs CFA que la Banque a offerte à l’Association des veuves et orphelins des militaires et paramilitaires.
Le porte-parole des services sociaux des armées, Moriba Doumbia et la Directrice du Service social des armées, Mariétou Dembélé, ont pour leur part, remercié la BMS et l’ensemble de ses partenaires pour ce geste hautement salutaire à l’endroit des veuves et orphelins de l’armée.
« Ces dons vont permettre à toutes les familles concernées de bien démarrer le jeûne sans souci. Celui qui tend la main à une veuve ou à un orphelin aura fait un geste capital reconnaissable et récompensé par le bon Dieu. Que Dieu donne longue vie et bonne continuation à la BMS », ont-ils ajouté.
Drissa Togola
Source: Le Challenger

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *