Campagne Nationale de Reboisement: Le ministre Guindo donne le ton

Présidée par le Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable, Hoisseini Amion Guindo, le lancement de la 25ème édition de la Campagne Nationale de Reboisement s’est tenu ce samedi 13 juillet 2019 aux berges du fleuve Niger. Placée sous le thème l’arbre est le sceau de la vie sur la terre, plantons en pour le bonheur des générations futures, cette campagne traduit la volonté du gouvernement à lutter contre la desertification et le changement climatique.
Ont pris part a cette campagne les autorites coutumieres, administratives, locales de la commune v du district de Bamako.
Au nom des autorités coutumières, représentant du chef de quartier, Brehima Sineta s’est réjouit de la pérennisation de cette belle initiative du gouvernement. « L’arbre est le socle de la vie. Nous sommes dans un pays desertique et nous devons inciter les jeunes à planter les arbres », a-t-il déclaré en substance.
En prenant la parole, le maire de la commune V du district de Bamako a exprimé toute la fierté du conseil communal à briter un évènement ausi important pour le pays.
« L’importance de planter les arbres n’est plus à demontrer surtout pour un pays comme le Mali. Aujourd’hui le constat est amer la degradation de la nature affecte de facon significative le développement du pays », a-t-il déclaré.
Amadou Ouattara a par la même occasion exprimé toute la volonté du Conseil Communal d’aider le gouvernement dans sa mission de lutte contre la désertification avant d’ajouter que cette campagne des autorités rentre dans la dynamique du developpement du pays à travers la prise en compte de la nature.
Dans son adresse aux invités venus très nombreux pour la circonstance, le ministre Houseyni Amion Guindo très émus a insisté sur l’importance de cette camapagne pour le Mali. « C’est une activité du gouvernement depuis des années qui rentre dans la dynamique de lutter contre la désertification et les changements climatiques et l’amélioration de notre cadre de vie » à indiqué M. Guindo. Selon lui, le Mali, pays desertique sur les 2/3, reste confrontés à des defis énormes qui sont entre autres la coupe abusive du bois, l’orpaillage, le paturage etc.
Il est aujourd’hui déplorable de constater que sur les 32 millions d’hectares de forêt que regorge le Mali,10.000 millions sont partis en fumée dus aux mauvais comportements de l’homme.
Le ministre à également saisi cette tribune pour annoncer la tenue de plusieurs activités d’informations et de sensibilisation au cours de cette campagne pour inciter les gens à planter les arbres.

Mohamed Kanouté

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *