Ministère solidarité

Modibo Kéïta Premier ministre : le parcours d’un homme d’expérience avérée !

Il revient. Il, c’est Modibo Kéïta. Un homme d’expérience connaît à suffisance l’administration malienne pour y avoir travaillé pendant longtemps.

Il est né le 31 juillet 1942 à Koulikoro. Après ses études primaires dans la ville de Méguétan (Koulikoro) entre 1950 et 1957, il suivit ses études secondaires à l’école normale secondaires de Katibougou. En 1965, Modibo Keïta entama ses études supérieures à l’Ecole normale supérieure où il obtint une maîtrise en Lettres modernes en 1969. Courageux et engagé, ses stages l’amenèrent à Montrouge-Montpellier, Marly-Le Roi et Saint-Cloud en France.

Ce professeur de lettres chevronné connaît à suffisance l’administration malienne pour y avoir travaillé pendant longtemps. De 1963 à 1979, Modibo Keïta fut successivement instituteur à Kéniéba, professeur à l’Ecole normale secondaire de Bamako, Directeur du Centre de recherche pédagogique et de production audiovisuelle, Directeur Général de l’Institut Pédagogique et Directeur de Cabinet du Ministre de l’Education Nationale.

Après ces expériences, Modibo Kéïta débuta sa carrière ministérielle en 1982 en qualité de ministre de l’Emploi et de la Fonction publique. De 1986 à 1989, il est ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Une nouvelle porte lui fut ouverte, celle de la diplomatie. Ainsi, il fut ambassadeur du Mali auprès de la République fédérale d'Allemagne, celui de la Suisse, de la Suède, du Danemark, de l’Autriche, et celui de la Norvège avant de devenir l’Ambassadeur auprès des organisations du système des Nations Unies à Genève et à Vienne.

Rentré au bercail en 1992, l’homme resta toujours sollicité. Il occupa successivement les postes de conseiller pédagogique à l’Institut pédagogique national, conseiller à l’éducation au secrétariat général de la Présidence de la République, puis Secrétaire Général de la Présidence de la République entre 1999 et 2002 sous le Président Alpha Oumar Konaré. A la même année (2002), il est nommé Premier ministre. Un poste qu’il gardera jusqu’à l’élection de Amadou Toumani Touré Président de la République.

Après ce poste, l’homme semblait prendre sa retraite et devient quasiment  oublié par les jeunes générations jusqu’à sa nomination en Avril 2014 en qualité du Haut représentant de l’Etat pour le dialogue inclusif inter-malien. Aujourd’hui à 73 ans, Modibo revient à la Primature et devient le troisième Premier ministre du Président Ibrahim Kéïta à moins de deux ans de son élection à la magistrature suprême. Modibo Kéïta es marié et père de cinq enfants.

Ousmane Ballo

 

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés

Creampie