Ressources naturelles et conflits: l’enjeu au coeur d’un symposium à Bamako

C’est parti depuis ce matin et cela pour deux jours les travaux de la Conférence Ministérielle qsur l’acces aux Ressources Naturelles et Conflits entre les Communautés. Cette rencontre de deux jours va permettre au Gouvernement Malien et ses partenaires, à savoir l’Union Africaine et les Nations Unies d’identifier les voies et moyens permettant de prévenir, circonscrire et empêcher les conflits liés à l’exploitation et la gestion des ressources naturelles.
Tribune d’échanges et de partage d’experience en matière de prévention de conflits, cette session de deux jours touchera les causes profondes des conflits liés à l’exploitation et la gestion des ressources naturelles.
Les différents intervenants ont tour à tour mis l’accent sur l’importance de cette rencontre surtout pour un pays comme le Mali qui fait face à une crise.
Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé qui a présidé l’ouverture des travaux au nom du premier ministre chef du Gouvernement a salué l’initiative de la tenue d’une telle rencontre surtout le choix du thème qui selon lui, est question d’actualité. « j’accorde une importance particulière aux différentes recommandations issues de ces assises », a-t-il soutenu.
Pour le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de L’union Africaine, M Smail CHERGUI, cette rencontre va permettre aux participants venus de d’ivers horizons de faire un partage d’experience, en matière de gestion de conflits liés aux ressources naturelles.
Selon le Representant Spécial du Secretaire General des Nations Unies M Mahamat Salet Annadif, le choix du thème cadre avec les visions de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale issu du processus d’Alger.
Les travaux ont pris fin vendredi 29Novrmbre 2019 à l’hôtel de l’amitié
Mohamed Kanouté

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *