Compréhension du projet de révision constitutionnelle : Le mouvement ‘‘Trait d’Union’ veut faire mieux !

Une conférence débat le 17 juin, une autre le 22 juin, une autre conférence débat ce jeudi 29 juin, le mouvement  ‘‘Trait- d’Union’’ joue bien sa partition pour la  compréhension du  processus de révision de la constitution en cours au Mali. Outre ces trois conférences débat qui ont tenu toutes leurs promesses d’autres activités sont prévues par le mouvement ‘‘Trait- d’Union’’ pour une  meilleure compréhension du projet de révision de la constitution : ‘‘Si vous déviez voter ‘‘oui’‘ ou ‘‘non’’, que ce soit votre conscience qui vous guide’’, argue-t-on au mouvement ‘‘Trait- d’Union’’

 

Si la première conférence débat initiée par le mouvement ‘‘Trait- d’Union’’ avait pour thème   ‘‘Les femmes veulent comprendre le projet de Révision de la constitution de 1992’’, la deuxième a porté sur les enjeux sur  les de la révision constitutionnelle et la 3ème en date du 29 juin avait pour thème : ‘‘Contribution à la compréhension de la loi portant révision constitution de 1992. La première et troisième conférences débat avaient pour conférencier, Me Kassoum Tapo, ministre des droits de l’home et de la réforme de l’Etat.  La 2ème conférence  débat a été animée par le Pr Abdoulaye Niang, président du réseau « Jogo Ni Maya », le communicateur traditionnel, Ben Chérif Diabaté et le constitutionnaliste, Mamadou Hamet Cissé.

 

Au cours de ces débats qui sont aussi contradictoires, les conférenciers ont réussi à donner plus d’explications sur le contenu du projet de révision constitutionnelle. L’on a surtout salué l’engagement du mouvement  ‘‘Trait-d’Union’’ qui , à travers ces assises, n’a qu’une seule vocation à savoir faire comprendre le projet révision  constitutionnelle au public, a plusieurs fois indiqué sa coordinatrice Oumou  Sall Seck, non moins maire de Goudam dans la région de Tombouctou.

En vue d’atteindre le maximum de cible, ces conférences débats sont le lus souvent retransmises en direct sur des radios et des télés.

D’autres conférences débats sur la question  sont envisagées da ns les jours à venir, a indiqué Mme Oumous  Sall  Seck à l’issue de la 3ème conférence qui s’est tenue au grand hôtel de Bamako. Les deux autres, c’ était à la maison de lap presse.

 

 Djibi Samaké

Mali24

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés