Mali : La Diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, présente son nouvel album, ‘’Mogoya’’

Après son 7ème album (Séya) sorti en 2009 qui a eu un grand succès sur les scènes nationales et internationales, la Diva du Wassoulou, (Oumou Sangaré) revient avec son nouvel album intitulé ‘’Mogoya’’ dont le lancement officiel est prévu pour le 7 mai prochain. Composé dans un genre tradi-moderne, cet album est inspiré de la vie de l’artiste elle-même à travers le titre ‘’Bi mogoya’’. En plus de cela, Oumou Sangaré aborde également dans cet album, non seulement des thèmes relatifs à la trahison, à la déception et au non respect de la parole donnée, mais aussi elle chante le Mali, en tant qu’un pays d’espoir.

A la présentation de l’album aux hommes de médias, le 26 février 2017 à l’Hôtel Wassoulou de Bamako, l’artiste a précisé : « Dans mes chantons, j’aborde les maux de la société, l’éducation et plein d’autres problèmes. Cela est propre aux artistes de Wassoulou. A chaque fois que je finis de composer, je présente le produit fini à ma mère avant de le lancer. Et s’il se trouve que j’ai mis quelque chose  qui est contraire à nos valeurs culturelles, elle me dit : Oumou, c’est quoi ça ? Et elle me demande d’enlever ou de corriger ».

Selon l’artiste, cet album sera composé de 9 à 10 titres. « Je préfère vous dire comme ça, parce que moi-même, j’ai déjà composé plus de 14 titres. Mais, mon manager a jugé nécessaire de produire entre 9 et 10 litres et les autres seront réservés pour le prochain album », a-t-elle ajouté.

Avec 82 concerts dans 82 pays du monde au compte de l’album précédant (Seya), Oumou n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Je pense qu’il est très difficile pour un artiste de dire qu’à partir de telle date qu’il part à la retraite. En ce qui me concerne, tant que les fans continuent de me solliciter, je continuerai également de chanter », a-t-elle déclaré.

A la fin de cette conférence, Oumou Sangaré a partagé avec les hommes de médias le titre ‘’Mali Nialé’’ en live.

Ousmane Ballo, afrikinfos

 

Commentaires   

0 #1 Roxie 30-03-2017 01:51
D'Artagnan, sans perdre de vue la dame au coussin rouge,
continua de suivre le manege de Porthos, qui l'amusait
fort; il crut deviner que la dame aux coiffes noires etait
la procureuse de la rue aux Ours, d'autant mieux que l'eglise Saint-Leu
n'etait pas tres eloignee de ladite rue.

Feel free to surf to my website ... meilleur massage lyon: http://www.sophiechassat.com
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés