2ème édition Festival ‘‘Donso N’goni’’ : La cité des mystères !

Initiée par l’association ‘‘Djigiya Blo’’, la 2ème édition du  festival  international de ‘‘Donso N’goni’’ se tient du 16 au 18 mars à Bamako  au palais de la culture  Ampaté H. Ba. Un espace de loisir, de distraction avec la sonorisation de la musique traditionnelle, mais aussi un lieu de démonstrations mystérieuses dont seuls les ‘‘Donso’’ ou chasseurs traditionnels ont le secret. Voir photo : Une fille allongée sur la pointe d’un seul sabre.    

 

Cette première démonstration a été faite en présence du ministre en charge des affaires religieuses et du culte, Thierno Hass Diallo et en présence du ministre Diallo Ramatoulaye en charge  de la culture. Ces deux ministres ont ensemble présidé la cérémonie d’ouverture de cette 2èm édition Festival ‘‘Donso N’goni’’   qui enregistre la participation des chasseurs traditionnels venus de plusieurs pays de la sous-région dont la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Burkina Faso.

 

Le ministre Thierno H. Diallo qui s’est prononcé sous cette tribune au nom de l’ensemble du gouvernement a rappelé le rôle important que jouent les chasseurs traditionnels dans la vie de la nation malienne, notamment dans le domaine sécuritaire.

 

 ‘‘Nous n’allons jamais vous oublier, nous avons une considération pour  vous ’’, a déclaré  le ministre des affaires religieuses et du culte répondant ainsi à la préoccupation  des ‘‘Donso’’ qui, dans des interventions différentes lors de cette cérémonie,  avaient fustigé l’attitude de l’actuel régime l’accusant  de les avoir négligés, voire les avoir oubliés : ‘‘Contrairement aux autres régimes, l’actuel régime n’a aucune considération pour nous’’, a-t-on soutenu du coté des  chasseurs traditionnels.

 

Au ministre Thierno H. Diallo de poursuivre : ‘‘C’est vous qui avez fait le mandé  qu’est le  Mali d’aujourd’hui, et nous ne pourrons jamais vous oublier pour cela’’, a-t-il dit  tout en exhortant les chasseurs traditionnels à la préservation de la faune dans leurs différentes activités. Cet appel, disons-nous,  avait trait à la tête de ce jeune hippopotame exposée sur les lieux  par les festivaliers. L’animal a été abattu la veille  pour rendre hommage à la bravoure des  chasseurs traditonnels.

 

Le thème de cette 2ème édition du festival ‘‘Donso N’goni’’ est ‘‘jeunesse et tradition’’

 

Djibi Samaké

 

mali24

 

 

 

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés