Kati: Un militaire surprend sa femme en plein ébat sexuel, il fait l’irréparable

La triste nouvelle circule  à Kati, une ville garnison située à 15km de la capitale malienne. Un militaire d’une quarantaine d’années de retour de mission a surpris sa femme en plein ébats sexuels avec son amant sur le lit conjugal en début  de septembre.
Il était 23 h ce samedi, FK le militaire est revenu de la mission du grand nord en proie à l’insécurité. Suite à un changement de programme de dernière minute, FK est rentré plutôt que prévu, car il avait informé sa femme qu’il rentrerait lundi. D’habitude, de retour de mission, le véhicule le déposait devant  sa maison, mais en période d’hivernage le tronçon devient impraticable. C’est sous une pluie fine que le militaire, bien bâti, avec sa taille d’un 1m 85 environ pour un poids de 90 kg, a porté lui-même tous ses bagages sur son dos.
Une fois arrivé chez lui, la maison est déserte à cause de la pluie et la porte du salon est ouverte dans lequel dormaient ses deux enfants à poings fermés. Voulant faire une surprise à ses enfants et à sa femme, il s’introduit dans le salon sans saluer ni taper à la porte. Malheureusement il est accueilli par un silence effroyable, car Madame et son amant étaient au 7ème ciel sur le lit conjugal.
Le sixième sens éveille au Militaire des soupçons et lui dicte de ne pas faire de bruit car la présence d’un intrus est bien possible chez lui. Assis au salon pendant une quinzaine de minutes, il entend des bruits de gémissements émanant de sa chambre à coucher. C’est ainsi qu’il s’est rendu à l’évidence que sa femme était dans les bras d’un homme.
Sous le choc, il ouvre la porte avec bruit fracas et découvre sa femme et son amant nus comme des vers de terre. Sous le coup du choc, il interpelle sa femme : « Tu as osé me faire ça ? Je m'en remets à Dieu  ». La femme, tête baissée a fondu en larmes. Entre temps, l’amant qui n’est personne d’autre que le boutiquier du quartier a voulu prendre ses jambes au cou. Peine perdue, le malheureux adultérin est venu heurter le militaire qui ferme en même la porte à clé. Le voleur de femme est copieusement bien bastonné par le militaire qui l'a ramolli à tel point qu’il a perdu l’usage de ses membres inférieurs et supérieurs.
Actuellement le boutiquier est en rééducation à l’hôpital de Kati pour pouvoir marcher . Quant à la femme, elle reste introuvable dans le quartier.
Dily Kane
Mali24

Commentaires   

0 #10 Ted 04-10-2017 04:52
Oh my goodness! Awesome article dude! Thank you so much, However I
am having issues with your RSS. I don't know the reason why
I am unable to join it. Is there anybody getting similar RSS problems?
Anyone who knows the answer will you kindly respond? Thanks!!


My blog post: t shirt maker: http://pius-abi-de.keymachine.de/index.php?a%5B%5D=%3Ca%20href%3Dhttp%3A%2F%2Fwww.halloweencostumesdecoration.com%2F%3EClick%20here%3C%2Fa%3E
Citer
0 #9 Hambodedjo hammadi 24-09-2017 06:27
Si j'étais le militaire , je viderais tout mon chargeur dans les ventres de ces deux répugnantes et puantes personnes.
Le lendemain je vais faire un test de paternité pour voir si les deux enfants sont vraiment de moi et tirer les conclusions qui s'imposent.
Citer
0 #8 Yaya 23-09-2017 23:23
Cette femme devien une chienne même. Son mari devrait lui casser la figue
Citer
0 #7 Issa Traoré 22-09-2017 20:40
Un bon article, merci pour l'info. je vous sui régulièrement de Sikasso,Mali24
Citer
0 #6 Charly 22-09-2017 09:23
Heureusement que tu n'est pas le militaire. C'est trop de facile de parler à la place d'autrui.

Rokia je suis ébahi par ta réaction
Est ce que cela sous entend que toi aussi tu feras la même chose si jamais ton mari partait en mission de trois à six mois?
Citer
+2 #5 Hamadoun djimde 21-09-2017 23:40
Le militaire a bien fait
Citer
+1 #4 Fode Keita 21-09-2017 23:35
L'absence du conjoint ne Donne pas le droit à l'adultère mais plutôt à l'abtinence pour sauvegarder la dignité et l'honneur de sa petite famille.
Citer
0 #3 Rokia kante 21-09-2017 23:24
Sa femme avait envie aussi.c est que les hommes doivent comprendre.Dans leur mission de trois six mois l'homme baisse des femmes d 'autrui. Laisse nous en paix
Citer
+2 #2 Haourana Coulibali 21-09-2017 19:31
je trouve la réaction du militaire de ramollir ce batard voleur des femmes. Il a trop osé d'aller se coucher jusqu'au lit du monsieur pour écarter les cuisses de sa femme. Franchement c'est révoltant d'ailleurs
Citer
0 #1 Ousmane Daou 21-09-2017 19:29
si j'etais le militaire j'allais laisser l'aman avec sa conscience qui va lui ronger jusqu'à la mort.
Citer

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés

Creampie