Policier tabassé à ACI l'2000: Quand la drague tourne au lynchage !

Non ! Le policier lynché ce jeudi 10 Août à l'ACI 2000 en commune IV, n'est pas un voleur. Il s'agit bien d'un élément relevant des rangs de la police nationale du Mali. L'acte qui l'a conduit dans le coma (où il se trouve actuellement), est plus au moins honorant pour les porteurs d’uniformes.

Il nous revient de source sûre que le jeune policier a été lynché à la suite d'une histoire de fesses. Étant dans la circulation, il a essayé d’aborder  une dame conduite par son neveu sur une moto en vue d'avoir son numéro de téléphone, histoire de l'appeler après pour la draguer. La dame a d'abord refusé. Le policier, lui aussi sur sa moto, les as poursuivis toujours dans l'intention d'avoir le numéro de la dame. C'est la que la bonne dame n'a pas pu se retenir, aussitôt à chamailler le jeune policier jusqu'à ce que une foule se rassemble autour d'eux.

Pris de panique, le policier  dans sa légitime de défense fait usage de son arme, blesse le jeune homme qui conduisait la dame. C’est ainsi qu’un autre spectateur notamment un gardien qui lui a barré le passage quand il a voulu se réfugier dans une maison dont la sécurité est assurée par ce dernier.

C'est là qu'il a été rattrapé et lynché par la foule déchainée. S'il on ne lui a pas appliqué l'article 320, c'est pour le respect de l'uniforme qu'il portait.

Il est actuellement dans le coma.

La version du ministère de la sécurité

Selon la version du ministère de la sécurité un Sergent de Police du nom d'Aboubacar Konaté a eu des altercations avec deux usagers de la route. L'incident s'est déroulé à l'ACI 2000 lorsqu'un jeune du nommé Demba Dembélé, transportant à moto sa tante Déa Dao quand celle-ci a été sollicitée par le Sergent Konaté pour avoir son numéro de téléphone. Face au refus de la dame selon les témoignages, le policier l'accabla d'injures grossières. C'est en ce moment que Déa et son neveu l’ont poursuivi pour qu’il leur donne les raisons des injures proférées. Les échanges ayant dégénéré, une foule de curieux a vite convergé vers le lieu de l’incident. Pour ainsi échapper à un lynchage potentiel, le Sergent Aboubacar Konaté s’est vite dégagé de la foule en tirant des coups de feu qui ont blessé le jeune Demba Dembélé. Dans sa fuite face la clameur publique, le Sergent Konaté a également assommé un gardien de 38 ans en la personne d’Abdoulaye Sanogo après l'avoir blessé à la tête avec la crosse de son arme. Celui-ci voulait l’arrêter au moment où il se sauvait.
Finalement, le policier a été rattrapé et violemment tabassé par le public. Les trois victimes ont été admises aux urgences de l'hôpital Gabriel Touré. Les blessures de Demba Dembélé se situent au flanc et bras gauches ainsi qu'à la partie supérieure gauche de sa poitrine. Le Sergent Aboubacar Konaté est pour le moment dans le coma et sera entendu dès qu'il se sera rétabli afin qu’il donne également sa version des faits.

 Dily Kane

Mali24

 

Commentaires   

0 #2 Nito 11-08-2017 22:34
Désolation totale
Citer
0 #1 fatou 11-08-2017 16:23
C est cruelle
Citer

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés