IBK à l’ONU : « Je suis venu pour porter le message fort du G5 Sahel»

L’agenda du président de la République à New York prévoit plusieurs réunions et audiences, notamment avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres et le sous-secrétaire d’Etat aux Affaires politiques des Etats-Unis d’Amérique, Thomas Shannon.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, est arrivé, samedi soir, à New York où il prendra part aux travaux de la 72è session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies. La cérémonie d’ouverture du débat général aura lieu ce mardi à partir de 10 heures. Après le président du Brésil, Michel Temer, celui des Etats-Unis, Donald Trump et d’autres présidents, Ibrahim Boubacar Kéita sera accueilli à la tribune le même jour aux environs de 15 heures pour prononcer son discours devant nombre de ses homologues ayant fait le déplacement dans la grande métropole américaine.

Dès son arrivée samedi, le président Ibrahim Boubacar Kéita a annoncé à la presse que sa présence au siège des Nations unies avait pour but de faire avancer les choses au niveau du G5 Sahel, notamment le redéploiement de la force conjointe. « Je suis venu ici pour porter le message du G5 Sahel. Je viens de faire une tournée dans les pays frères pour dire au monde entier que nous sommes en train de mener le combat contre le terrorisme. Mais nous ne menons pas cette lutte au nom de l’intérêt de nos pays. Nous sommes engagés dans un enjeu qui nous dépasse. Il ne s’agit pas de gens qui tendent leur sébile. Il ne s’agit pas de mendicité. Il s’agit simplement d’un effort de solidarité bien compris, dans l’intérêt bien compris du monde entier. Il ne s’agit pas seulement de l’Afrique, de la sous-région Sahel, du Mali mais du monde entier », a déclaré le chef de l’Etat.

En réponse à une question de relance sur sa tournée au Tchad, au Niger et au Burkina pour accélérer la cadence en prélude à l’Assemblée générale des Nations unies qui doit se pencher sur la question du G5 Sahel, le président Keita a indiqué : « Je n’ai pas cette prétention. Il s’agit simplement de m’assurer que mes frères du G5 Sahel seraient autour de moi ici pour que nous disions d’une voix unique notre projet et en quoi ce projet sert le monde entier aujourd’hui. Il ne s’agit pas de faire la réclame auprès de l’Assemblée générale des Nation unies qui n’en a pas besoin. Il s’agit pour moi de porter le message fort du G5 Sahel aujourd’hui. La menace qui sévit là-bas dépasse la seule région du Sahel. C’est de dire également que nous portons aujourd’hui un projet qui est en quelque sorte une digue par rapport au terrorisme. Si la digue cède, le monde entier sera emporté. Donc c’est aussi simple que ça ».

Accompagné de son épouse, Mme Kéita Aminata Maïga et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, le président de la République a un programme très chargé à New York.

Aujourd’hui, il rencontrera le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Ensuite, le chef de l’Etat présidera une réunion du G5 Sahel en sa qualité de président en exercice de cette organisation. Dans la même journée, Ibrahim Boubacar Kéita est invité à un dîner organisé par l’UNESCO et le « Global hope coalition » au cours duquel il recevra une distinction du « Leadership in courage award », destinée à récompenser ses efforts pour la paix au Mali, en Afrique et dans le reste du monde. Auparavant, le président Ibrahim Boubacar Keita participera à une réunion sur le Franc CFA, initiée par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara.
Mardi, après son intervention à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, le chef de l’Etat recevra en audience Thomas Shannon, sous-secrétaire d’Etat aux Affaires politiques des Etats-Unis d’Amérique. Sa participation au Global citizen awards, organisé par Atlantic council, est à confirmer.

Mercredi avant de regagner Bamako, le président de la République participera à une rencontre sur les enjeux et défis pour le développement économique du Mali. Il est également invité au « Bloomberg global business forum », organisé par l’homme d’affaires Michael Bloomberg, ancien maire de New York.

Le président Keita pendra part aussi à une réunion de haut niveau de l’Union africaine sur la « Feuille de route du thème de l’année de l’UA sur le dividende démographique : de l’engagement à l’action ».

Cette réunion sera présidée par le président guinéen Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine.

Ensuite, Ibrahim Boubacar Kéita coprésidera avec le secrétaire général des Nations unies l’ouverture de la réunion ministérielle sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. Après l’ouverture des travaux de cette importante réunion, le président Kéita animera une conférence de presse au siège des Nations unies. Enfin, il rencontrera les représentants de la communauté malienne de New York et New Jersey, à Marriott Hotel où il a pris ses quartiers.

Envoyés spéciaux
Madiba KEITA
Aliou SISSOKO

 

Commentaires   

0 #2 Maryjo 13-10-2017 07:39
Very nice article, totally what I needed.

Visit my page - citizenship questions: https://ricardojhom710.wordpress.com/2017/10/09/some-ways-to-show-english-for-kid/
Citer
0 #1 Dexter 27-09-2017 19:24
Do you have a spam problem on this site; I also am a blogger, and I was wondering your situation; many of
us have created some nice methods and we are looking to swap methods with other folks, please
shoot me an e-mail if interested.

Feel free to surf to my website: T
shirts: http://www.idf-cga.org/KingdomNuggets/index.php?itemid=17
Citer

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés

Creampie