Etats-Unis : Un ex-agent de la CIA avoue avoir tué Bob Marley

APRNEWS- Un agent retraité de la CIA, Bill Oxley, âgé de 79 ans, a fait une série de confessions stupéfiantes depuis qu’il a été admis à l’hôpital Mercy dans le Maine, ce lundi. Il affirme avoir commis 17 assassinats pour le gouvernement américain entre 1974 et 1985, y compris l’icône musicale, Bob Marley.

M. Oxley, qui a travaillé pour la CIA pendant 29 ans en tant qu’opérateur de sécurité de haut niveau, affirme qu’il a souvent été utilisé comme tueur à gages par l’organisation pour assassiner des individus qui pourraient représenter une menace pour les objectifs de l’agence en utilisant parfois des méthodes non conventionnelles telles que, la contamination par poison, les explosifs, les crises cardiaques et le développement du cancer chez ses victimes. 

Concernant l’assassinat de la star du reggae issue des rues de Kingston, la capitale jamaïcaine, l’ancien barbouze avoue éprouver des regrets. Mais, il prétend avoir averti sa victime qui menaçait selon lui les intérêts de l’Amérique.

“Ce n’est pas comme si nous ne l’avions pas prévenu. Nous avons envoyé quelques gars pour faire exploser sa maison à Kingston “ affirme-t-il.

Cette agression avait inspiré la chanson ‘’Ambush in the night’’ dans laquelle le chanteur explique ce qui s’est passé  cette nuit-là.

Sur les circonstances de son empoissonnement, M. Oxley, affirme avoir utilisé des informations de presse pour avoir accès à Bob Marley lors de sa retraite Blue Mountains. Il s’est présenté comme un photographe célèbre travaillant pour le New York Times, et a donné un cadeau à Bob Marley.

“Je lui ai donné une paire de Converse All Stars. Taille 10. Quand il a essayé la bonne chaussure, il a crié : “OUUCH”. C’était ça. Sa vie était finie là. Le clou dans la chaussure était contaminé par des virus et des bactéries cancéreuses’’.

Ce que nous savons des circonstances de la mort du mari de Rita,  c’est en juillet 1977 que Marley révèle avoir un mélanome malin sous l'ongle d'un orteil. Sur les conseils de ses médecins qui lui recommandaient d'amputer le membre malade, Bob a plutôt refusé, citant ses croyances religieuses. Le mélanome s’est peu à peu rependu dans ses poumons et son cerveau causant sa mort, le 11 mai 1981 au Cedars of Lebanon Hospital à Miami, aujourd'hui Université de Miami Hospital, à l'âge de 36 ans.

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés