EDM bonne année 2018

Journée mondiale de la culture Africaine et Afro-descendante (JMCA) : Les 23 et 24 janvier sont retenus pour la première édition à Bamako

Pour édifier l’opinion nationale et internationale sur la date  et l’importance de la première édition de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante, Adama Samassékou président du comité national d’organisation de la journée mondiale de la culture africaine CNO-JMCA et ancien ministre a animé une conférence de presse. C’était jeudi 4 janvier dernier à la maison de la presse de Bamako.

Ont part à cette rencontre John Ayité DOSSAVI président du comité international de JMCA non moins président du réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels RAPEC, M. Pierre Saye représentant de l’UNESCO, Mme Tangara Nema Guindo représentant du ministère des maliens de  l’extérieur et de l’intégration africaine, M. Almamy Touré chef de cabinet du ministère de la culture et l’ensemble des acteurs concernés.

Cette première édition de la JMCA s’inscrit principalement dans le cadre de la promotion de la charte de la reconnaissance culturelle africaine auprès de nos Etats et de son appropriation pleine et entière par les populations africaines et afro-descendantes.

Dans l’optique de sa pérennisation, la JMCA devra contribuer à faire rayonner la culture africaine à travers le continent et à l’international. Il s’agit de faire la promotion de sa richesse, de sa créativité et de son apport aux autres cultures. De même, cette manifestation permettra d’accompagner et de valoriser les promoteurs et entrepreneurs culturels d’Afrique et de sa diaspora en soutenant les initiatives de divers talents.

Soucieux de l’avenir de la culture africaine, Adama Samassékou président du comité national d’organisation de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante dira que pour rendre hommage aux pays qui ont ratifié la charte de la renaissance culturelle africaine et encourager les autres pays à le faire, le comité international pour la mobilisation de la JMCA a sollicité et obtenu du gouvernement du Mali, premier pays à ratifié cette charte, l’organisation de la première édition de la JMCA. Selon lui, cette célébration de la culture africaine, qui se tiendra à Bamako, les 23 et 24 janvier 2018, entend fédérer les forces et les énergies autour de la charte de la reconnaissance culturelle africaine, en vue de faire des arts et la culture un facteur véritable de développement économique et social du continent africain.

Quant à John  Ayité DOSSAVI président du RAPEC, il faut nécessairement donner un véritable espoir à cette jeunesse africaine qui doit passer sans doute par la culture.

Bourama Camara

Mali24

 

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés