EDM bonne année 2018

Tiken Jah Fakoly à Gao pour prôner la paix et la réconciliation 

Du 17 au 18 janvier, la Star ivoirienne du reggae, Tiken Jah Fakoly, à séjourné dans la cité des Askias ‘’ Gao’’ pour une prise de contact dans le cadre d’un Concert gratuit qu'il souhaite organiser en Avril prochain pour rendre hommage à la jeunesse et population résistante de Gao.
Durant son séjour dans la cité légendaire des Askia, il s'est entretenu avec les autorités administratives et politiques telles que le gouverneur, le maire et le président du conseil de l’autorité intérimaire. Moussa DOUMBIA, de son vrai nom, a aussi profité pour échanger avec les autorités traditionnelles et coutumières, les marabouts, le chef des arabes et des Harma et surtout la population à travers le conseil régional de la jeunesse et enfin la presse locale. Pour Tiken Jah Fakoly, il était impératif de rencontrer et échanger avec toutes ses différentes couches sociales de Gao pour leur expliquer le bien fondé du concert.
« Population de Gao, le Mali m’a bien accueilli quand j’ai eu des problèmes chez moi en Côte d’Ivoire, tout le Mali m’a soutenu. Cela m’a beaucoup touché. J’ai su que l’affection des Maliens pour moi était réelle. Maintenant que ma deuxième patrie, le Mali, était dans une situation très inquiétante et que maintenant la paix est en train d’être gagné par tous, je souhaiterai apporter ma contribution pour ce Mali debout, de grande histoire en vous offrant un concert gratuit ici à Gao sous le signe de la paix, la réconciliation et l’unité retrouvé au Mali ».
Il s'agit aussi pour le chanteur, de dire merci à la bravoure de la jeunesse de Gao qui pendant l’occupation de vos villes par les extrémistes violents , vous aviez pu dire non à mains nues, aux actes malsains de ses fous de Dieu. « Ce concert population de Gao, vous le mérité car vous m’aviez plusieurs sollicités pour un concert payant. Je vous offre gratuitement au nom de votre bravoure et la paix et réconciliation.. A avril prochain…», a expliqué Tiken à la population de Gao.
Bokoum Abdoul Momini

mali24

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés