6è session du comité de pilotage du projet Paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel : Consolider les acquis pour faire face au défi

Le projet de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel (MTN) a tenu, lundi 30 décembre 2019, la 6è session de son comité de pilotage, à l’hôtel Radison Blu. C’était sous la présidence de Mohamed Berthé, conseiller technique, représentant le ministre de la santé et des affaires sociales.
Il s’agissait pour participants non seulement d’apprécier les progrès réalisés au cours de l’exercice qui s’achève, mais également de valider le plan d’actions. De façon spécifique, les experts devront évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations de la 5è session du comité de pilotage ; échanger sur la mise en œuvre du PTBA 2019 ; analyser et discuter les résultats obtenus, les difficultés rencontrées et les leçons apprises ; discuter et valider les activités proposées par les structures techniques chargées de la mise en œuvre des composantes du projet pour 2020
Pour le représentant du ministre de la santé et des affaires sociales , Dr Mohamed Berthé, conseiller technique, le Mali, à l’instar de la plupart des pays en voie de développement, fait et paie un lourd tribut aux maladies parasitaires et infectieuses qui constituent un problème majeur de santé publique. C’est notamment le cas du paludisme, de la filariose lymphatique, des schistosomiases, et des vers intestinaux.
Malgré l’existence d’un traitement de masse disponible pour toutes ces affections, il convient de noter que la lutte contre ces maladies a néanmoins enregistré diverses difficultés et contraintes de mise en œuvre qui sont d’ordre à la fois économique, sécuritaire, ou même culturel.
C’est pour dit-il consolider le dispositif de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées dans une dynamique de coopération régionale que le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont initié, en collaboration avec la Banque mondiale, un Projet régional basé sur la chimio-prévention saisonnière du paludisme et la lutte contre les maladies tropicales négligées ciblées par la chimiothérapie préventive.
Dr Mohamed Berthé a profité pour remercier au nom du ministre, la banque mondiale ainsi que les autres partenaires techniques et financiers et l’ensemble des acteurs de mise en œuvre pour leur soutien et accompagnement qui ont permis, du début du projet jusqu’à aujourd’hui, les résultats notables dans la lutte contre le paludisme et les MTN.
« La lutte qui nous engagé est longue et dure, mais nous demeurons profondément convaincus que le Mali pourra relever tous les défis liés à la santé en général et particulièrement éliminer le paludisme, le trachome, la Filariose Lymphatique, les géo helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose », a déclaré le représentant du ministre de la santé et des affaires sociales.
Au Mali, le projet de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel, concerne 19 districts sanitaires dont 12 frontaliers avec le Burkina Faso et le Niger.

DTK
Mali24.info

One Reply to “6è session du comité de pilotage du projet Paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel : Consolider les acquis pour faire face au défi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *