8è tour cycliste du Mali: Abou Sanogo de la Côte d’Ivoire remporte la première étape

La première étape de la 8è édition du Tour du Mali a été courue ce vendredi sur l’axe Bamako-Bougouni, longue de 141 km. Sur cette étape la plus longue c’est l’ivoirien Abou Sanogo qui franchira la ligne d’arrivée premier. Il a été suivit de Seydou Bamogo et Abdoulaye Rwamba, tout deux du Burkina Faso.
Après le coup d’envoi devant la brasserie du Mali (BRAMALI), le maillot de l’édition précédente, Yaya Diallo de l’équipe A du Mali, s’impose au premier point chaud à Sanakoroba. Une minute plus tard, quatre coureurs s’échappent du reste du peloton. Il s’agit de Zoumana Mariko de l’équipe B du Mali, de l’ivoirien Syndou Ouattara, du nigérien Mohamed Alhassane et du burkinabé Souleymane Koné.
Le deuxième sprint intermédiaire à été remporté par le burkinabé, Souleymane Koné, à Wolessebougou. Dans cette ville, il y’avait 2’30 » entre l’échappée et le peloton avec à sa tête Yaya Diallo. Avant que son co-equipier Seydou Bamogo ne s’impose au troisième point chaud, à Zambouroula. Ainsi après 3h de pédalage, dans un sprint final en peloton groupé, Abou Sanogo de la Côte d’ivoire franchira la ligne d’arrivée premier, il a été suivit de Seydou Bamogo et Abdoulaye Rwamba, tout deux du Burkina Faso.
Le meilleur cycliste malien, Yaya Diallo est arrivé 5è au classement général et s’est vue décerné le maillot blanc de PMU-Mali.
Le premier de la course a remporté le maillot jaune Sotelma-malitel et le deuxième, Seydou Bamogo a eu le maillot rouge de Vital et en fin le maillot vert de la Banque Of Africa est revenu au burkinabé Abdoulaye Rwamba.
Cette arrivée a été constatée sous les yeux du président de la commission nationale d’organisation Mahamadou Y Sidibe sous-préfet de Bougouni par intérim, Traoré Korotounou Sanogo, du président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola, de la présidente de la fédération guinéenne Adja Mara et également en présence des autorités administratives de Bougouni. «C’est la première étape, rien n’est perdu. Nous sommes venu en peloton groupé, il n’y a pas assez de temps entre le premier et les autres. Nous allons nous resaisir au deuxième étape», précisera Yaya Diallo, le meilleur cycliste malien.
La deuxième étape c’est ce courra ce samedi entre Bougouni-Nièna, longue de 120km.
Source: Direction nationale des sports et de l’éducation physique.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *