Abdoulaye Nene Coulibaly, un cadre de Koulikoro

Abdoulaye Nene Coulibaly est présentement l’expert en santé au  Centre de coordination Ouest-africain d’alerte précoce aux menaces sur la sécurité.  Un centre qui  a été créé pour assurer le partage de l’information et du renseignement en temps réel entre les quinze pays de la CEDEAO pour lutter contre l’insécurité et le terrorisme. Avant ce ressortissant de Koulikoro a occupé des postes de responsabilités. Urgentiste de formation après sept ans en France, Abdoulaye Nene Coulibaly est nommé chargé mission au ministère de la santé avant d’être propulsé au poste de directeur  du  centre national d’informationn, d’éducation et de communication pour la santé (CNIES) pendant huit ans (2000 à 2007). Ensuite, il devient directeur de l’hôpital Gabriel Touré de 2007 à 2012. En 2014, avec la crise Ebola, il a été appelé pour appuyer Samba Sow dans la lutte contre le virus Ebola. Là-bas, il est devenu directeur adjoint du CNAM jusqu’à son nouveau poste au centre  de coordination ouest africain d’alerte précoce aux menaces sur la sécurité.

C’est un cadre de la région de Koulikoro qui a beaucoup contribué au développement de la région.  Depuis la capitale malienne, Abdoulaye Nene Coulibaly a posé des  actes de développement dans sa région. C’est lui qui a doté les deux CSCOM de Koulikoro ville en équipements. Il offert la radio et un fauteuil dentaire au centre de santé de référence de Koulikoro. La réalisation du CSCOM à Massala et un point d’eau à Ngombala sont à son actif. Des actions parmi tant d’autres qu’a posé ce cadre de Koulikoro. A ajouter qu’il était le haut dirigeant du PDES à l’époque avant la crise de 2012.

Djibril Fofana

Koulikoro.info

Facebook Comments

One Reply to “Abdoulaye Nene Coulibaly, un cadre de Koulikoro”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *