Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse URD : “Nous donnons un ultimatum au gouvernement de libérer nos camarades politiques”

Détenus respectivement au camp I de la gendarmerie de Bamako et au 4e  arrondissement, Paul Ismaël Boro, Moussa Kimbiri et Birama Diarra n’ont toujours pas recouvré leur liberté. Ce, malgré l’épuisement du délai de garde-à-vue. L’opposition donne un ultimatum au gouvernement pour libérer les détenus d’ici le samedi prochain.

 

L’opposition politique ne reconnait pas toujours la victoire du président Ibrahim Boubacar Kéita. Au cours d’un meeting tenu samedi dernier, des militants sont revenus sur le plan d’action pour protester contre les résultats. “Le ministre de l’Administration territoriale a proclamé ses résultats et la Cour constitutionnelle a validé ses résultats. Nous sommes des légalistes et on est dans un Etat de droit”, a affirmé Nouhoum Sarr, président du Fad. Et de préciser qu’ils sont engagés et mobilisés pour la manifestation des urnes. “Nous pensons que notre candidat est notre président, le président Soumaïla. IBK est le président d’un certain appareil”, a déclaré M. Sarr.

S’agissant de l’arrestation de Paul Ismaël Boro, Moussa Kimbiri et Birama Diarra, Abdrahamane Diarra a estimé que c’est un enlèvement parce qu’ils n’ont pas été interpelés comme la loi l’indique. “Ils ont été enlevés dans des conditions très sombres et très bizarres. Ils nous ont dit par la suite qu’ils leurs reprochent des faits.  La garde à vue en République du Mali est régie par une loi. Cette loi donne un délai et je pense que tous les délais ont été dépassés en la matière”, précise-t-il.

“Nous demandons tout simplement la libération pure et simple des camarades Paul, Moussa Kimbiri et B. Diarra. Nous donnons un ultimatum d’une semaine au gouvernement de libérer nos camarades. Au-delà du 15 septembre, nous allons prendre notre responsabilité”, a menacé le président de la jeunesse Abdrahamane Diarra.

Bréhima Sogoba

L’indicateur du renouveau

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *