Accord politique de gouvernance et le dialogue national inclusif: La plateforme « Défendons le Mali » engage le débat

La Plate forme Sauvons le Mali, a organisé un colloque national sur l’Accord Politique de gouvernance et du dialogue National inclusif, des opportunités pour la paix, sous la présidence de M. Amadou THIAM, Ministre des reformes  Institutionnelles et des relations avec la Société Civile en présence des personnalités de marque. C’était ce Jeudi 18 juillet au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). L’objectif visé est de trouver une solution durable aux différents problèmes, politico sociaux que le Mali traverse actuellement.

A l’entame de ce colloque l’Imam Modibo KOUMARE, représentant du Haut Conseil Islamique a ouvert la cérémonie par la lecture de quelques versets Coranique. C’est ainsi que

Mme SIDIBE Fatoumata Sako, présidente de la plate forme, exprime sa  reconnaissance à l’endroit des personnalités présentes pour la circonstance notamment le représentant du chef de gouvernement M. Sidi Mohamed DIAWWARA, le leader religieux Harouna SANGARE, l’ancien Ministre Sékou DIAKITE, le Ministre Amadou KOITA et le Ministre des maliens de l’extérieur pour ne citer que ceux-ci.

Selon Mme la présidente, au delà du symbolique du nom, « DEFENDONS LE MALI » est une plate forme composé d’associations, de mouvement, de regroupement qui ont soutenu la candidature d’El hadj Ibrahim Boubacar KEITA en 2018. Elle a pour devise : « ENGAGEMENT PATRIOTISME  LOYAUTE » et pour slogan : « ANW TA YE MALI KOYE ». « Nous sommes  résolument engagés à soutenir les actions du président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA et celles de son gouvernement. Le Mali traverse une phase critique de son histoire politique, sécuritaire, économique et sociale, et cela doit nous interpeler tous, aux dires de Mme la Présidente. La volonté d’affichée par la classe politique dans son intégralité, d’aller vers un dialogue politique inclusif et des différents réformes  politiques institutionnelles et administratives qui profilent à l’horizon constituent des défis majeurs pour notre pays, c’est pour quoi, DEFENDONS LE MALI a décidé de s’engager pleinement auprès du Ministère des Réformes Institutionnelles et des Relations avec la Société Civile enfin de sensibiliser partout au Mali à travers ses démembrements sur la nécessité de la tenue du dialogue national inclusif, seul gage de paix et de cohésion social » ajoute-t-elle.

L’honneur revient à M Amadou THIAM, Ministre des reformes Institutionnelles et des Relations  avec la Société Civile de prendre la parole pour partager la vision du président de la république sur la reforme des institutions avec les participants du colloque.

Selon lui  depuis quelque temps, le Mali traverse une période difficile de son existence, marqué par d’énormes défis sur le plan politique, sécuritaires et social… « Notre pays se prépare à vivre un moment important de son histoire ; un moment de communion des filles et des fils de notre pays, un moment de réflexion et d’inter  inspection pour une sortir de crise. Aujourd’hui, il est important pour chaque malien de s’approprier de l’accord politique de gouvernance, appeler à régir pendant une année la vie politique de notre pays. C’est un devoir citoyen de chacun de nous de contribuer à la stabilisation de notre pays, dans un élan d’unité, voir d’union sacrée pour la paix et la réconciliation nationale » déclare –t-il. C’est le lieu pour lui d’apprécier à sa juste valeur l’engagement de la plate forme DEFENDONS LE MALI à soutenir le dialogue politique inclusif avec l’ambition de contribuer à son succès. L’occasion était bonne pour lui de dire que  son département accorde une attention particulière au thème inscrit à l’agenda de ce colloque à savoir l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, les révisions Constitutionnelles, les réorganisations administratives. « Nous espérons que vos débats viendront enrichir les réflexions déjà amorcées sur ces sujets majeurs. C’est le principale défis que vous serez relever au regard de la qualité des intervenants et des participants, aussi mon d’épatement » espere –t-il. Pour clore, il exhorte les participants à des débats fruitiers sur le contenu de cet accord, et en souhaitant plein succès aux travaux.

Ousmane Fofana

Mali24

One Reply to “Accord politique de gouvernance et le dialogue national inclusif: La plateforme « Défendons le Mali » engage le débat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *