ACCUEIL DIT ‘‘TRIOMPHAL’’ D’IBK : Les limites du folklore malien

Au simple motif qu’il a été hué aux USA et  en France, des soutiens du président IBK ont tenu à lui réserver un accueil pour, dit-on,  laver l’affront. Avait-on besoin vraiment de  cet accueil dit triomphal  qui ne fait que renforcer la contestation sociale autour de celui qui est désormais appelé à un dialogue social approfondi  pour réussir sa mission pendant ces 5 prochaines années ?  Certainement pas !

Pis, au  moment où l’on accueillait le président IBK à l’aéroport, à la même heure, des coups de feu  retentissaient à Tonga, signe de la fragilité que connait actuellement ce pays au plan  sécuritaire, toute chose qui devait interpeller

A cela s’ajoute la série de grèves en perspectives : Plus de 72 jours pour les magistrats et le refus des promoteurs des écoles privées de reprendre service.  Autrement dit, ces nombreux partisans du président IBK devaient  comprendre qu’il y a actuellement plus sérieux dans ce pays qu’à animer ce genre de spectacle.

 

Djibi Samaké

La Sirène

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *