Place de la République : La loi portant statut général des militaires adoptée à l’unanimité

Lors de la plénière du jeudi 18 mai 2017, les députés à l’unanimité ont voté la loi portant ratification de l’ordonnance numéro 2016-020 / P-RM du 18 août 2016 portant statut général des militaires. Au total, 109 députés ont voté pour, zéro contre et 0 abstention.

Le statut général des militaires est un instrument qui doit intégrer toutes les missions des forces armées maliennes. C’est en raison de cette nécessité qu’a été la relecture de la loi n02-055, relecture qui s’inscrit dans le cadre des textes impactés par la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM). Cette loi complète les grades de la hiérarchie générale dans l’armé et précise les conditions de recrutement, les règles d’exercice des droits civique et politique, les obligations et responsabilités, les modalités de rémunération, de couverture des risques et de notation, la discipline, la formation, les modalités de nomination et d’avancement ainsi que les positions statutaires des militaires.

En plus, cette loi permet de renforcer le dispositif institutionnel de prise en charge des militaires ainsi que leurs familles en temps de crise. Le présent statut contribue à améliorer davantage les conditions de vie et de travail du personnel dans Forces Armées.

Une occasion pour le nouveau ministre de la défense Tiena Coulibaly de faire son baptême de feu devant les députés tout en rassurant les élus que cette loi sera appliquée à la lettre. Il a précisé que cette loi n’est pas rétroactive dans la mesure où elle ne prend pas en compte les militaires tués avant l’adoption de la loi.

Le président de la commission de défense, l’honorable Karim Keita, déclare qu’il y a 26 ans après la chute du régime militaire, que les Maliens n’avaient pas donné la place à l’armée. « La République consacre désormais la place à l’armée malien grâce à ce statut général des militaires ».

Modibo L Fofana

Mali24

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés