Le ministre porte-parole du gouvernement face à la presse : "Aucun ministre n’a été consulté pour une quelconque marche"

A la faveur de la  traditionnelle conférence de presse portant sur le compte-rendu du conseil des ministres, le ministre porte-parole du gouvernement, Abdoul Karim Konaté, a coupé court à certaines rumeurs faisant état du financement d’une marche pour le ‘’OUI’’ référendaire et la supposée main invisible du gouvernement pour soutenir un des candidats au poste de président de la fédération malienne de football.  C’était le mercredi 9 août 2017 dans la salle de conférence du département du Commerce.

Quinzième du genre, le traditionnel compte-rendu du conseil des ministres a regroupé deux ministres autour du Porte-parole du gouvernement. Il s’agit du ministre des investissements, Konimba Sidibé et son homologue du Culte et des affaires religieuses, Tierno Hass Diallo. Pour le premier, il s’agissait d’annoncer aux journalistes, l’organisation du forum, « Investir au Mali » prévu en décembre 2017. Pour Konimba Sidibé, la réussite de ce forum est très importante pour le Mali, car il va réunir les hommes d’affaires du monde pour des possibilités d’investissement dans notre pays. L’objectif, selon le ministre, est de vendre l’image du Mali, faire connaître aux hommes d’affaires du monde, les possibilités et les opportunités d’investir au Mali. Plus de cinq cents participants sont attendus à ce forum. Il sera l’occasion pour les opérateurs économiques maliens de discuter et d’échanger leurs expériences avec les investisseurs étrangers. Le ministre Sidibé a ainsi lancé un appel aux opérateurs économiques maliens afin qu’ils apportent des projets qui seront discutés.

Le ministre du Culte, Tierno Hass Diallo, a fait le point du départ des pèlerins maliens au compte de la filière gouvernementale. Il a indiqué qu’aucun problème majeur ne s’est produit pour leur départ. Le dernier convoi, selon le ministre, a décollé de l’aéroport international Modibo Kéïta de Senou le mardi 8 août à 22 heures. Cette année, les autorités saoudiennes ont attribué au Mali l’autorisation pour plus de 13.000 pèlerins. Le gouvernement a attribué un quota de 11 323 à la filière privée qui compte 40 groupements et le reste a été géré par la filière gouvernementale. La surprise pour l’édition 2017 a été, selon le ministre, une décision des Saoudiens qui impose à tout pèlerin ayant fait le Hadj il y a deux ans, le paiement de la somme de 10.000 Ryad saoudiens soit environ 350.000 FCFA. Et M. Diallo d’indiquer que des efforts sont en cours pour trouver des solutions à cette dépense imprévue.

Au cours de cette conférence de presse, le ministre porte-parole du gouvernement, Abdoul Karim Konaté, a précisé que des rumeurs circulent selon lesquelles certains ministres ont été contactés pour le financement d’une marche pour le ‘’OUI’’. Il a précisé que ces informations sont fausses. Parlant de l’élection du président de la fédération malienne de football, il a aussi affirmé que le gouvernement ne soutient aucun candidat, contrairement à certaines rumeurs. « Le candidat du gouvernement sera celui qui se fera élire  au sortir du congrès », a-t-il affirmé.

Drissa Togola  

Source: Le Challenger

Commentaires   

0 #1 Alma 18-08-2017 07:17
If you woսld like to obtaіn mսch ffrom this post
tһen you have tо apply sucһ methods t᧐ yoour wоn blog.


my wweb blog; cash finance: https://bitchytese.tumblr.com/post/162092526024/what-you-need-to-open-a-checking-account-on-line
Citer

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés