Sibeth NDiaye, l'autre star de "Emmanuel Macron, les coulisses d'une victoire"

Dans le documentaire sur la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron, on découvre sa chargée des relations presse. Une figure qui le suit tout au long de sa campagne.

Elle affronte un mur de caméras, fait les repérages dans les meetings, asticote un journaliste imprécis, surfe sur son portable, prévient Emmanuel Macron que son coiffeur est persuadé qu'il est gay... Dans Emmanuel Macron, les coulisse d'une victoire, Sibeth NDiaye est partout. Le documentaire qui a filmé les 200 jours de campagne du candidat d'En Marche! retrace le parcours du nouveau président mais met aussi en lumière la jeune équipe qui a accompagné le candidat dans son aventure. 

Sibeth Ndiaye n'hésite pas à débriefer le candidat après certains meetings.

Et au milieu des lieutenants d'Emmanuel Macron rayonne Sibeth NDiaye, chargée des relations presse, ex-"socialiste convaincue", strauss-kahnienne et transfuge du cabinet d'Arnaud Montebourg. La jeune femme de 37 ans apparaît comme la femme de toutes les situation. "Jean-Michel, pour M6, où est ta perche?" hurle-t-elle au milieu d'un chaos médiatique, quand elle cherche à mettre en marche une armée de caméras à l'occasion de l'allocution de François Bayrou et Emmanuel Macron. Bien plus que simple responsable presse, elle fait partie de ceux qui débriefent le candidat lors de meetings, le suit ou le précède dans les déplacements. Elle apparaît dans chaque séquence. 

"Ce qui compte, c'est la personnalité et l'envie de faire"

Sibeth NDiaye travaillait déjà dans le cabinet d'Emmanuel Macron et a décidé de le suivre dans le lancement de son parti. Elle raconte à Jeune Afrique la phrase qui l'a le plus marquée chez son patron: "Il m'a dit: 'Ne venez jamais me dire qu'on ne peut pas faire telle ou telle chose parce qu'on ne l'a jamais fait auparavant.'"  

Titulaire d'un DESS en économie de la santé, la Sénégalaise de mère togolaise n'a obtenu sa naturalisation qu'en 2016 selon Amina Mag. Elle a étudié à l'université Panthéon Sorbonne et à Paris 7 et parle wolof anglais et espagnol.  

Militante depuis quinze ans, d'abord à l'Unef, selon Sénégal Direct, elle refuse d'être vue comme un modèle. Elle déclare à Jeune Afrique: "Ma carrière professionnelle s'est surtout construite autour de belles rencontres, avec des gens qui ont su me faire confiance, et j'ai toujours essayé d'être digne de cette confiance (...). Ce qui compte c'est d'abord la personnalité et l'envie de faire." 

Sur le nouveau président, cette mère de trois enfants a cette anecdote touchante, qui démarque de la proximité d'Emmanuel Macron avec l'équipe qui le suit depuis le début dans sa campagne. "Au décès de ma mère, il avait eu la délicatesse de m'offrir un livre de Roland Barthes, Journal de Deuil. Il m'a servi de livre de chevet pendant de longs mois." 

Boule d'énergie et grande professionnelle révélée, parmi d'autres, dans ce documentaire, on attend désormais de voir quel rôle Emmanuel Macron va réserver à la jeune femme dans ses futures équipes. Quelle que soit sa place, elle a en tout cas des messages à faire passer à certaines administrations. 

Source : L’express

Commentaires   

0 #1 Teri 27-11-2017 07:46
Wonderful article! That is the kind of info that should be shared around
the net. Shame on the search engines for no longer positioning this post higher!
Come on over and talk over with my site . Thank you =)

Take a look at my web-site: security services in Anaheim, Irvine, Orange, Santa
Ana (https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1LGKMMK89w6FjIHsPGfoubHBkzr4&ll=33.787913899999985%2C-117.85310070000003&z=17: https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1LGKMMK89w6FjIHsPGfoubHBkzr4&ll=33.787913899999985%2C-117.85310070000003&z=17)
Citer

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés