ADP-Maliba : L’honorable Amadou Thiam a-t-il perdu la confiance de Boubacar Aliou Diallo?

Déclaration liminaire des élus, cadres et militants de l’ADP-Maliba

Nous, élus, cadres, militants et membres du Comité Exécutif sortant de l’ADP-Maliba :

  • Soucieux de préserver l’intérêt supérieur du parti ;
  • Rappelant que le dernier Congrès du parti s’est tenu le 8 Février 2015 ;
  • Rappelant qu’en application de ses Statuts et de son Règlement Intérieur, l’ADP-Maliba doit tenir son Congrès tous les quatre (4) ans aux fins, d’une part, d’élire un nouveau Comité Exécutif et, d’autre part, définir les options fondamentales, les orientations, les moyens d’action et la politique d’alliances du parti ;
  • Constatant de manière évidente que la date du Congrès de l’ADP-Maliba n’est, à ce jour, toujours pas connue et que son organisation n’a pas du tout été préparée par le Président du Comité Exécutif sortant ;
  • Considérant, à ce titre, que le fonctionnement normal du parti est, de ce fait, manifestement entravé ;
  • Découvrant pourtant quotidiennement, que, sans aucun mandat du Comité Exécutif, les premiers responsables du parti ont entrepris d’engager l’ADP-Maliba dans une orientation politique contraire à la consultation nationale du 5 Aout 2016 ayant acté de manière définitive notre retrait de la majorité présidentielle ;
  • Se portant en faux contre ces agissements qui fragilisent le parti et créent la confusion aussi bien au sein de la base militante qu’au sein de l’opinion nationale et internationale ;

Déclarons ce qui suit :

  • Nous constatons que, depuis le 8 Février 2019, le Comité Exécutif sortant n’a plus aucune légitimité. Son mandat est, de ce fait, caduc. A ce titre, nous estimons qu’il n’est non seulement plus habilité à représenter légalement le parti mais aussi et surtout à l’engager auprès des tierces parties.
  • Nous autorisons le Président d’Honneur et fondateur du parti à gérer l’ADP-Maliba avant le prochain Congrès, dans le respect de la position des militants exprimée le 5 Aout 2016 qui, jusqu’à ce jour, est demeurée inchangée.
  • Conformément à l’article 27 des Statuts permettant la convocation du Congrès par 2/3 des conférences régionales, les Présidents de Coordinations régionales signataires de la présente déclaration autorisent le Président d’Honneur à convoquer un Congrès ;
  • Dans le cadre des préparatifs dudit Congrès, nous invitons l’ensemble des structures de base à procéder à leur renouvellement.
  • Nous invitons l’ensemble des militants du parti à rester mobilisés et sereins.

Fait à Bamako, le Mardi 16 Avril 2019

Signataires :

I. Coordinations Régionales (membres de droit du CE sortant) :

  1. Koulikoro : Monsieur Mahamadou Diarisso (Secrétaire Général Adjoint, Maire de Falou)
  2. Sikasso : Monsieur Mahamadou Doucouré (1er Adjoint au Secrétaire en charge des mouvements Associatifs et organisations socioprofessionnelles)
  3. Ségou : Monsieur Diadie Bah (3e Vice-Président)
  4. Gao : Madame CISSE Safietou Saidou
  5. Tombouctou : Monsieur Mohamed Haidara
  6. Kidal : Monsieur Mohamed Ag Attaher (Comité Pédagogique)
  7. Menaka : Monsieur Mohamed Ag Baye
  8. Taoudeni : Monsieur Mohamed El Oumarny
  9. Bamako : Monsieur Gérard Seydou Kalilou Ouattara (Secrétaire National aux Finances)

II. Députés (membres de droit du CE sortant) :

  1. Commune 1 : Honorable Fatoumata dite Ténin Simpara (4e Vice-Présidente)
  2. Commune 2 : Honorable Mamadou Doumbia (16e Vice-Président)
  3. Commune 3 : Honorable Kalilou Ouattara (15e Vice-Président)
  4. Nioro du Sahel : Honorable Mamadou Alpha Diallo (6e Vice-Président)
  5. Kadiolo : Honorable Souleymane Ouattara (5e Vice-Président)
  6. Bankass : Honorable Adama Paul Damango (17e Vice-Président)

III. Membres du Comité Exécutif sortant :

  1. Cheickna Hamallah Bah (1e Vice-président, Président de la Section de la Commune 6)
  2. Aliou Kassogue (11e Vice-président, Président de la Section de la Commune 2)
  3. Modibo Diarra (12e Vice-président, Section de la Commune 5)
  4. Cheick Oumar Diallo (Secrétaire politique, Secrétaire Général de la Sous-section de Kassaro)
  5. Boubacar Bah (Président du Mouvement National de la Jeunesse)
  6. Cheickné Diarra (Secrétaire à l’organisation et à la mobilisation)
  7. Zeinab Camara (3e adjoint au Secrétaire à l’organisation et à la mobilisation)
  8. Mohamed Tanapo (Secrétaire chargé des Relations Extérieures et de l’intégration Africaine)
  9. Abou Bah (1er Adjoint au Secrétaire Chargé des Relations avec les Institutions)
  10. Sékou Diabaté (1er Adjoint au Secrétaire chargé des Maliens de L’Extérieur et des Sections de l’Extérieur)
  11. Malado Keita (2e Adjoint au Secrétaire Chargé du Mouvement Associatif et des Organisations Socioprofessionnelles)
  12. Hassimiou Sow (Secrétaire Politique adjoint, Maire de Gavinane)
  13. Sékou Salla Guindo (1e Adjoint au Secrétaire à l’organisation et à la mobilisation)
  14. Brahim Aly (Secrétaire Chargé des Mouvements Associatifs et des Organisations Socioprofessionnelles)
  15. Jean Bengaly (2ème Adjoint au Secrétaire chargé de l’Education, de la Formation et de la Culture)
  16. Ousmane Simpara (1er Adjoint au Secrétaire chargé de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire National)
  17. Abba Cisse (Secrétaire Chargé des Questions Economiques et du Secteur Privé)
  18. Mohamed Maiga (2e Adjoint au Secrétaire à L’Information et à la Communication)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *