Affaire de la parcelle de terrain des Maliens de l’extérieur : « La commune de Safo n’a rien à cacher », dixit Dotigui Niaré

Depuis un certain temps une affaire dite « Morcellement de l’espace appartenant aux Maliens de l’extérieur » dans la commune de Safo, cercle de Kati, défraie la chronique. L’information fut relayée sur les réseaux sociaux et Chacun y va de son commentaires et analyses.
Pour couper court aux rumeurs et informations non fondées, le premier adjoint au maire de la commune de Safo, Dotigui Niaré a échangé avec la presse ce matin dans les locaux de la mairie.
C’est un homme serein, confiant et connaisseur de dossier qui s’est présenté devant un parterre de journalistes venus pour la circonstance.
« Dans ce dossier la mairie de Safo n’a rien à cacher contrairement aux rumeurs et allégations mensongères colportées par certaines personnes de mauvaise foie », a déclaré M. Niaré.
Pour le 1er adjoint au maire de Safo, chargé du foncier, cet échange avec les hommes de medias vise a rétablir la vérité autour de cette affaire d’une part et d’autre part donner la vraie version des faits contrairement aux rumeurs et fausses informations qui circulent.
« La parcelle dont il est question a été donnée par les hautes autorités du pays aux Maliens de la diaspora pour les inciter à venir s’installer dans le pays. C’était en 2008. De cette date à nos jours beaucoup de choses ont été dite et notre équipe aujourd’hui aux affaires à la mairie n’a reçu ni vu un document ou un titre foncier quelconque appartenant aux Maliens de la diaspora. Les propriétaires coutumiers se sentant léser car leur droits n’a pas été respecté ont intenté un procès contre la préfecture et il ont gagné. Voilà sinon la mairie n’est ni de loin ni de près mêlé à cette histoire », a-t-il déclaré.
Avant d’ajouter que « mieux la mairie dans le soucis de préserver la quiétude dans la commune a interpellé le promoteur de l’agence Bourama Coulibaly qui était en train de morceler le terrain avec la complicité de certains jeunes de Safo ».
A la question de s’avoir si le maire a été interpellé par le pole économique,
Dotigui Niaré déclare que c’est une affaire montée de toutes pièces pour nous nuire.
Le conférencier du jour a également profité de cette tribune pour évoquer toutes les grandes actions entreprises par la mairie dans le soucis de préserver la quiétude dans la commune.
Mohamed Kanouté
Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *