Aguibou Macky Tall et Vital Robert Diop: Leur seul tord, c’est d’être proche de Dr Boubou Cissé

Le 21 décembre 2020, des personnalités ont été arrêtées par la Sécurité d’État. On les accuse de vouloir déstabiliser les institutions de la transition. Il s’agit de : Mahamadou Koné, Vital Robert Diop, Souleymane Kansaye, Aguibou Macky Tall et Youssouf Mohamed Bathily alias Ras Bath, l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

Parmi les personnalités arrêtées figurent deux proches de l’ancien Premier ministre Dr Boubou Cissé que sont Vital Robert Diop, DG du Pari Mutuel Urbain du Mali (PMU Mali) et Aguibou Macky Tall, DGA de l’AGEFAU. Leur seul délit dans cette affaire, c’est d’être proche de Dr Boubou Cissé comme si la proximité avec un si haut ancien responsable du pays est devenue une infraction sous la transition des colonels du CNSP.

Ces deux jeunes qui croupissent en prison sont efficaces et compétents dans leur domaine respectif. Dans leurs familles, c’est l’inquiétude et l’angoisse qui hâtent tous les esprits.

Les charges retenues contre eux ont été battues en brèche par les avocats des personnalités arrêtées lors d’une conférence de presse. Me Ceccaldi, l’avocat de l’ancien Premier ministre Dr Boubou Cissé, dénonce une « cabale politique » qui vise son client. Il soutient que le dossier dit de « tentative de déstabilisation des institutions » concernant son client est vide et est insoutenable dans un État de droit. 

La mission de la CEDEAO présente au Mali pour évaluer la transition s’est inquiétée des interpellations récentes liées à une tentative présumée de déstabilisation et d’atteinte à la sureté de l’Etat. Au cours d’une conférence de presse, elle a invité au respect des procédures légales en vigueur en toute transparence, dans le respect des droits humains.

La justice malienne court le risque de discrédit dans cette affaire. Car déjà, de nombreux observateurs avancent une cabale politique montée de toute pièce pour instrumentaliser la justice.
Le nouveau pouvoir aussi joue sa crédibilité.

Pendant ce temps, des innocents croupissent en prison parmi lesquels des jeunes hommes compétents, discrets et surtout apolitiques. Et le Grand Voltaire disait ceci: « il vaut mieux cent coupables en liberté qu’un seul innocent en prison. »

Daouda Sy

mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *