Après avoir décampé suite à son altercation avec le rappeur Gaspi : Le rappeur ‘’Le Fou’’ arrêté et déféré !

Suite à une rixe entre le rappeur ‘’Le Fou’’ et ‘’Gaspi’’ en pleine rue devant une radio de la place le samedi 1er  mai dernier, sur instruction du Procureur du TGI de la Commune IV, les éléments du 14ème Arrondissement ont arrêté le rappeur Mamadou Gassama dit ‘’Gaspi’’ pour le mettre sous mandat de dépôt pour ‘’Trouble à l’ordre public’’. Pour sa part, le rappeur ‘’Le Fou’’ a fait le choix de disparaitre dans la nature jusqu’à cette date du, mardi 8 juin, où il a été pêché dans son nid de cachette à Sanankoroba, par les limiers du 14ème arrondissement avant d’être déféré le lendemain mercredi 9 juin. Ironie du sort, c’est à ce même jour que son adversaire Gaspi a bénéficié de la liberté provisoire.

Les arrestations de ces deux rappeurs font suite à leur querelle filmée à la devanture de la radio privée ‘’Joliba’’ où se rendait Gaspi pour une émission, dans laquelle, on pouvait voir l’altercation entre Gaspi et le Fou, lorsque le premier fut apostrophé par le second (assis sur son engin roulant). De cette altercation, on entendait des injures grossières venant des deux adversaires (Gaspi et Le Fou) et leurs compagnons. Cela à travers la même vidéo, mise  par la suite sur la toile.

A cet effet, sans perdre de temps, le Procureur Touré de la Commune IV  a instruit le commissariat du 14ème Arrondissement d’interpeller les concernés. Après l’ouverture des enquêtes, Gaspi a été le premier à être coffré. Avec la divulgation de cette info, ‘’Le Fou’’ a pris la fuite. Ce qui choquait les gens, relève du fait que dans sa fuite le nommé ‘’Le Fou’’ faisait des vidéos à connotation de moquerie. C’était sans compter le professionnalisme de la police malienne, qui a mis en branle ses outils de localisation digitale, jusqu’à pouvoir trouver le jeune rappeur dans la localité de Sanankoroba, à 50 Km de Bamako, où il s’était réfugié dans un champ familial de 12 ha. Cette prouesse des hommes du Commissaire Divisionnaire Ouassa Keïta a été réalisée le mardi 8 juin.

Auditionné dans les locaux de ce commissariat, ‘’Le Fou’’ a déclaré vouloir s’approcher de Gaspi dans l’intention de lui soumettre une idée de mise en place d’une association regroupant des acteurs de la culture urbaine malienne, sans murir une quelconque idée de l’agresser. « Les éléments de Gaspi ayant mal compris les choses m’ont automatiquement agressé »a-t-il dit.

Ainsi, présenté au Procureur de la Commune IV ce mercredi 9 juin pour « Délit de fuite et trouble à l’ordre public », le rappeur a été dès lors  conduit à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako Coura (MCA). Et son adversaire Gaspi a retrouvé la liberté ce même jour.

Par Mariam SISSOKO 

le Sursaut

Laisser un commentaire