Assemblée générale du collectif des jeunes pharmaciens du Mali (COJEP) : Jules Amadou Togo investi pour un mandat de 4 ans

La cérémonie est de l’assemblée générale est présidée par Amadou Sékou Traoré le président sortant en  présence d’Alou Badra Wade président du conseil national de l’ordre des pharmaciens, Dr Mamadou Coulibaly représentant des ainés du COJEP, les représentants du syndicat national des pharmaciens du Mali, des enseignants chercheurs, l’ensemble des membres du bureau sortants et ceux du collectif.  C’était ce samedi 29 décembre 2018 dans la salle ovale de conférence de l’Institut National de Recherche en Santé Publique INRSP.

Deux points majeurs étaient inscrits à l’ordre du jour, à savoir le renouvellement du bureau et la présentation du rapport d’activités du collectif au cours du mandat écoulé.

Concernant le premier point de l’ordre du jour, c’est-à-dire la mise en place du nouveau bureau, Jules Amadou Togo  est élu à l’unanimité à  la présidence d’un nouveau bureau de dix sept (17) membres pour quatre ans (4).  Fraichement élu à la tête du COJEP, Dr Togo déclare qu’il ne ménagera aucun effort pour suivre le chemin tracé par ses prédécesseurs dans l’atteinte des objectifs du collectif.

La mise en place de ce nouveau bureau fait suite à la présentation du bureau sortant par   Amadou Sékou Traoré. Il a présenté le bilan d’activité de leur mandat. Il s’agit bien des activités réalisées, non réalisées, les objectifs futurs sans oublier le bilan financier.

Parlant des activités réalisées, le président sortant  a indiqué que le COJEP a vécu une année d’actions à travers la réalisation de  certains des objectifs fixés au cours de la dernière assemblée générale. Ensuite il rappelle que les réunions de bureau, les rencontres avec les ainés du COJEP, celles avec l’ordre et les rencontres avec le SYNAPHARMA (syndicat national des pharmaciens du Mali), les journées d’intégration et de socialisation des internes en pharmacie, la formation d’une commission élargie, la journée carrières et formations continues en pharmacie et enfin la participation au FPI Oauga 2018 sont rendues possibles grâce au courage et la disponibilité des membres du collectif.

« Nous avions prévu d’organiser une plateforme entre le SYNAPPO, le SYNAPHARMA, et le CNOP afin de réviser et d’améliorer la convention collective » a confirmé, le président sortant Amadou Sékou Traoré pour les activités non réalisées.

Concernant les projets futurs, il était prévu la mise en place d’un comité pour le suivi-évaluation des recommandations de la 1ère édition de la journée carrières et formations en pharmacie, l’amendement des textes et enfin l’organisation de la journée carrières et formations continues en pharmacie.

A noter que Jules Amadou Togo nouveau président du COJEP a bénéficié des conseils sages de ses prédécesseurs et de son bureau pour la bonne conduite du bateau des jeunes pharmaciens.

Bourama Camara

Mali24

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *