Assétou Sangaré, Présidente du Parti PRD : « Nous voulons orienter les politiques et le pouvoir vers un renouveau de la gouvernance »

Le nouveau Parti pour le Renouveau et le Développement, (PRD), Mali Koura Nièta est dirigé par Assétou Sangaré dont l’engagement personnel en tant que femme leader politique est d’œuvrer au quotidien pour la promotion de la femme malienne. Pour annoncer la création du PRD sous son leadership, elle a invité le samedi dernier au siège du parti à Lafiabougou, une centaine de personnes dont des journalistes autour de son cocktail traditionnel instauré depuis 2017. L’occasion était bonne pour partager la vision du parti avec les hommes de media mais aussi les cadres de son parti.

Au cours de la rencontre, la présidente a fait un discours engagé tout en appelant ses camarades  à se démarquer des insuffisances cumulées qui ont conduit le Mali dans une crise interminable. « Vous aurez compris, distingués invités à travers ceci, le renouveau que le PRD veut incarner. Au-delà de nos valeurs républicaines et démocratiques nous voulons orienter les politiques et le pouvoir public vers un renouveau de la gouvernance, des systèmes, axés sur l’efficacité dans l’obtention de l’objectif assigné, bref une nouvelle façon de faire qui se démarque des insuffisances cumulées qui nous ont conduits à la crise culturelle de notre pays », a-t-elle soutenu.

L’occasion était bonne pour l’ancienne leader du parti Yèlèma de partager la vision de son parti avec les hommes de media mais aussi les cadres du parti. « Notre vision stratégique est d’informer, de sensibiliser et de former le citoyen malien, de le mobiliser et de l’amener à prendre soi-même son destin en main sans aucune influence négative mais avec beaucoup de discernement et de lucidité ». Il s’agit pour elle, d’agir au quotidien dans le sens du bien commun. L’ancienne candidate aux élections législatives de 2013 reste convaincue que sans une réelle volonté politique, sans les ressources humaines à hauteur de souhait, tout projet de développement est voué à l’échec.

Les élections générales qui s’annoncent sont l’occasion de faire valoir la vision du parti PRD. Ce qui fait dire la présidente Sangaré qu’elle est en consultation avec la base, les militants, les personnes ressources, les groupements de femmes et de jeunes avec qui elle travaille, les points focaux à l’intérieur du pays dont certains sont venus notamment de Yanfolila, Kolondièba, Ségou, Niono, Kayes, Koro, Kangaba et des six communes du district de Bamako. Il s’agit pour elle, non seulement de préparer le lancement officiel du parti, avant l’ouverture des campagnes présidentielles, mais aussi et surtout de défendre l’offre politique du PRD. « Vous serez avisés dans les prochaines semaines de notre positionnement sans ambigüité, aucune », a précisé la présidente. Rappelons que le parti PRD a reçu son accréditation le 22 février 2018.

Modibo L. Fofana

Mali24

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*