Attaque terroriste à Aguelhok: La fête du 20 janvier endeuillée

Au moins 8 casques bleus tués et plusieurs autres blessés à Aguelhok. C’est le bilan de l’attaque, ce 20 janvier 2019, contre les casques bleus de la Minusma dans la localité d’Aguelhok au nord du pays.

Dans un communiqué, les responsables de la force onusienne au Mali affirment que les Casques bleus de la MINUSMA à Aguelhok ont repoussé une attaque complexe lancée par des assaillants arrivés à bord de nombreux véhicules armés. « Les Casques bleus ont neutralisé nombres d’ennemis et ont poursuivi les assaillants dans leur déroute. Le bilan provisoire fait état de huit Casques bleus tombés sur le théâtre des combats et plusieurs autres blessés. Les blessés ont été évacués dans les hôpitaux de la MINUSMA. La Force de la MINUSMA mène des opérations de couverture aérienne dans la zone », peut-on lire dans le communiqué.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, M. Mahamat Saleh Annadif, a fermement condamné cette attaque ignoble et criminelle contre les Casques Bleus. Il présente ses condoléances aux familles des disparus. « Cette attaque complexe et lâche illustre la détermination des terroristes à semer le chaos ; elle exige une réponse robuste, immédiate et concertée de toutes les forces pour anéantir le péril du terrorisme au Sahel. » a-t-il déclaré.

Il a aussi rappelé que les attaques contre les Casques Bleus peuvent constituer un crime de guerre selon le droit international.

De son côté, le Commandant de la Force de la MINUSMA félicite chaleureusement les Casques bleus d’Aguelhok par leur action résolue et courageuse, à repousser les assaillants et à les pourchasser dans leur fuite. Il a loué la bravoure des Casques bleus de la MINUSMA et salué leur riposte héroïque contre les assaillants.

Le Représentant spécial a ajouté « En coopération étroite avec ses partenaires, la MINUSMA va rester proactive et ne laissera pas impunie cette barbarie ».

mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *