Atteinte des 17 Objectifs des ODD : l’ONG AMASBIF Interpelle le Gouvernement.

l’ONG AMASBIF en partenariat avec Water Aïd organise une conférence de conférence de presse  dans le cadre des activités commémoratives des quatre ans des Objectifs du Développement Durable(ODD) célébrée le 25 septembre de chaque année. Pour la circonstance : ils étaient tous la : les acteurs de la société civile, et des hommes de medias. C’était  ce mercredi  25 Septembre 2019 au siège  de l’ONG sis à Djelibougou en commune I du district de Bamako.

Objectifs : Attirer l’attention des  décideurs sur les 17 objectifs des  ODD d’une part, et d’autre  part faire le bilan  de lutte pour les ODD en quatre ans.

Pour Mamadou keita de Water Aid qui  a axé son intervention sur la nécessité des gouvernements à tenir leurs engagements pour l’atteinte des 17 objectifs des ODD.

 Selon lui dans le cadre des ODD après quatre ans, le bilan est maigre, mais il faut signaler des avancées notoires comme la mise en place d’un cadre de concertation (Rapport  volontaire Pays) la participation du Mali a des rencontres de haut niveau, la révision des politiques nationales.

Quant à Djembere Alamir Touré le monde des inégalités persistent.

«  Nous sommes à un tournant décisif, et dans le monde les inégalités persistent et ont atteint des niveaux insoutenable » martèle , le chargé de programme à l’ONG  Association Malienne pour la Sauve Garde du Bien Etre Familial (AMASBIF) » martèle –t-il

 «  Aujourd’hui encore  il y a de vaste disparités vis-à-vis de  l’accès aux services sociaux de base comme la santé, l’éducation et l’accès à l’eau potable, et aussi à la justice. » , déplore –t- elle

C’est ainsi qu’il ajoute «  L’inégalité des sexes, et la violence à l’égard des femmes, les conflits armés et communautaires nuisent à la moitié de l’humanité et affectent tout le monde. »

Pour le directeur de programme   de l’ONG AMASBIF Djemberé Alamir Touré la corruption ruine aujourd’hui le développement du pays, et le 25 Septembre 2015,  les  gouvernements  mondiaux, ont  signé des accords historiques (l’Accord de Paris sur les changements Climatiques, et la programme de développement  durable afin de promouvoir un développement plus juste d’ici 2030.

« Force est de constater que quatre ans  plus tard il y a peu de progrès. La  planète est en danger, l’autoritarisme et le néocolonialisme ont augmenté, les dirigeants politiques divisent la  société pour obtenir des gains  électoraux » regrette –t-il

L’occasion était bonne pour lui d’annoncer que les 23- 24  et 25 Septembre les dirigeants mondiaux se réunissent à nouveau,  pour exiger des actions concrètes afin de sauver la planète. La semaine d’action a débuté le vendredi 20 Septembre avec les activités sur le changement climatique, les 24 et 25 Septembre 2019 . Pour la circonstance les chefs d’Etat seront en réunion à New York pour examiner les progrès accomplis, et au même moment les acteurs de la société civile s’organisent pour demander une feuille de route beaucoup plus ambitieuse avec des actions concrètes pour les 10 prochaines années.

Par ailleurs Djemberé Alamir Touré exprime ses inquiétudes sur les grands défis auxquels le Mali reste confronté qui sont entre autres :

 La fin de l’extrême pauvreté qui condamne  43 ,8 de la population malienne, environ 8 millions de maliens dans une pauvreté chronique, dont 55 en milieu rural.

. Le problème de l’accès à l’éducation surtout de qualité pour les enfants. C’est dans ce contexte triste que  les communautés se sont organisées pour porter leur voix  à travers le monde et de partager leur demande de changement transformationnel qu’une « Semaine Mondiale est organisée du 20 au 27 Septembre 2019 » par les associations, les coalitions, les réseaux de la société civile et leurs partenaires au niveau local et mondial.

Au nom  de  l’ONG AMASBIF la directrice Exécutive, Mme Coulibaly ZeinabeDiallo, témoigne, toute la pertinence du combat menée par AMASBIF et ses partenaires pour l’atteinte des 17 objectifs des ODD.

Mohamed kanouté

 Mali24 .infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *