Au second tour des législatives prévu ce 19 avril : Ça va chauffer dans plusieurs circonscriptions

Au vu des résultats provisoires dans certaines circonscriptions, à l’issue du premier tour des législatives tenu dimanche dernier, le 19 avril promet de chaudes empoignades.

Région de Kayes

 A Kéniéba, les résultats provisoires placent l’alliance RPM-ADEMA en tête avec 28,93% (10. 582 voix) suivie de la Codem 26, 06% soit 9. 533 voix.

A Kita, la liste RPM-URD avec 27.889, soit 35,65% sera opposée à l’alliance Adema-Asma-MPM avec ses 14.658 voix, soit 18,74%. La liste MPM est troisième avec 3. 378 voix (9, 23%). La liste ADP-MALIBA-PARENA n’ira pas au second tour

A Diéma, l’ADEMA-RPM avec 15.693 voix, soit 44,93%, affrontera la liste MPM-URD (5.164 voix, soit 14,78%). Les deux feront la cour à l’alliance UDD-YELEMA (3.931 voix, soit 11,25%).

Dans le cercle de Nioro du Sahel, la coalition ADP- Maliba, Yelema, Adema PASJ avec 23,57 % va affronter l’alliance MPM URD avec ses 23 ,67%.

A Yélimané, la finale se jouera entre le RPM Yelema comptant 49,38% et la liste UM-RDA- Adema qui a obtenu  30,04%.

Région de Koulikoro

Dans la circonscription de Koulikoro, l’alliance RPM-URD obtient 13.929 voix, soit 38,06% suivie de la liste ASMA-CFP-CODEM (8.200 voix, soit  22,40%). L’UFD se place en 3ème position avec 16,06%.

A Kangaba, l’UDD avec 3.895 voix (18,40%) affrontera le RPM (3.755 voix 17,73%). La troisième place revient au parti Yelema avec 4.726 voix, soit 22,32%.

A Kati, c’est l’alliance RPM-URD-ADEMA-PASJ (33. 583 voix (32,68%) qui affrontera le regroupement ASMA-CFP-UM-RDA-ADJS HORONYATON-PARENA-PRVM FASOKO (29.888 voix, 29,08%). L’Alliance PACP-PS-FARE-MPM-UFD-CNAS-MPR arrive en 3ème position avec 14.041 voix, soit 13,66%.

A Dioila, le second tour opposera la liste RPM créditée de 43,01% à l’alliance Modec, ADP-Maliba, URD avec ses 20,95%.

Dans le même ordre d’idée à Banamba, l’alliance RPM-Adema (40,95% se frottera à la coalition ADP-Maliba Parena de N’ Fa Simpara, ayant à son actif 37,66% des suffrages.

Région de Sikasso

A Bougouni, la CDS-MOGOTIGUIYA en alliance avec l’ADEMA et la Codem confirme sa position de leader. Elle caracole en tête avec 33. 701 voix (38,28). L’alliance RPM, URD et MPM occupe la deuxième position avec 24. 637 voix (27,99). Elle est suivie de la liste Barica, Asma-MPR (13 231 voix, 15,03%).

À Kolondiéba, la Sadi d’Oumar Mariko est ballotage défavorable avec12.647voix, soit 26,27%, face à la liste RPM-URD conduite par l’ancien directeur général de l’ORTM, Sidiki N’fa Konaté qui s’offre 13.517 voix, soit 28,08%. L’alliance ADEMA-PASJ-PRVM-FASOKO se classe 3ème avec 7.374 voix, soit 15,32%.

Dans la circonscription de Sikasso, le second tour opposera l’alliance ADEMA-ASMA- ADP Maliba, FCD (34. 556 voix, 31,63%) à celle RPM- Codem-URD (32. 897 voix, 30,11%). Faiseur de roi, la liste CNID-Sadi-MPM-Faso Kewalé, PRVM-Fasoko-UDD avec ses 13. 094 voix, soit 11,98%.

Dans la capitale de l’or blanc, l’alliance Adema-Sadi-UDD-Codem mène la danse avec 46. 712 voix, 42,08%. Elle est talonnée par celle MPR-RPM-URD-PRVM (41. 638 voix, 37,51%). La troisième place revient à la liste ADP Maliba, Yelema, MPM, MPK (10. 457 voix, 9,42%).

A Yanfolila, le second tour devra départager l’alliance RPM-ADEMA (12. 251 voix) à celle PMK-PDES (10 482). Les FARE arrivent troisième avec 8.737 voix.

Dans le Folona, la liste RPM-Adema qui a obtenu 31,92% croisera le fer avec la liste Parena-URD et ses 28,27 %.

A Yorosso, les URD-CODEM (24, 86%) et  ADP-Maliba Prvm Faso (11,69%) sont qualifiées pour le second tour.

Région Ségou

Dans la circonscription électorale de Ségou, l’alliance RPM-ADEMA-ADP-Maliba (36,93%) a pris une longueur d’avance sur celle regroupant l’Asma-Codem-UDD-URD-MPM (28, 37%).

Dans le cercle de San, l’alliance RPM -Adema avec au compteur 40, 85 voix, a comme challenger au second tour la liste UFDP, Asma CFP, MPM, URD qui totalise 39, 59%  de suffrages valablement exprimés.

A Barouéli, l’ultime combat du second tour opposera le triumvirat  RPM-Adema-Asma CFP en tête avec 34, 61% à la liste MPM, URD CODEM avec 30, 27 voix.

À Tominian, les résultats du 1er tour placent l’Asma-UDD-MPM en tête avec 9.802 voix. L’Alliance ADEMA, PCR, PS YELECOURA avec 8.939 voix vient en deuxième position.

Région de Mopti 

L’Alliance URD-RPM arrivée en tête à Djenné (20. 195 voix, 47,88%) affrontera l’ASMA-CFP (11. 983 voix, soit 28, 41%) les dualistes devront négocier avec l’ADEMA-PASJ (4.876 voix, soit 11,56%).

A Bandiagara, l’Alliance CODEM-ADEMA -RPM avec 28.010 voix, soit 42,85%% jouera la finale contre celle composée de l’UDD-URD-MPM (11.886 voix, 18,19%). La liste ASMA-CFP-APM-MALIKO-YELEMA est 3ème avec 11 463 voix, soit 17,54%.

Dans la circonscription électorale de KORO, 19.366 voix (29,80%) placent en tête la liste LE MALI QUI BOUGE « ALLIANCE AMAKENE ». Elle est suivie de la CODEM (10.708 voix, 16,48%). L’ALLIANCE ADEMA -RPM-UM-RDA-URD se classe 3ème avec 7.905 voix, soit 12,17%.

Région de Tombouctou.

A Diré, la compétition opposera le RPM (39,75%) à la liste indépendante Mouvement démocratique d’Ibrahima Yoro Maïga (18, 75 %). A Tombouctou, le RPM affronte l’ADEMA-PASJ. A Goundam, l’Alliance RPM-ADEMA croisera le fer avec l’URD. 

Région de Gao

Dans le cercle de Gao, la liste Adema Asma CFP avec 48,63% disputera le second tour à l’alliance RPM-CODEM (29,43%).

District de Bamako

La bataille s’annonce rude. Aucune liste de partis n’a pu obtenir la majorité absolue pour passer au premier tour. Ainsi, en commune I, le second tour  opposera la liste RPM-Adema PASJ à celle du PRVM- Fasoko-Yelema. La même réalité prévaut en Commune II où la liste RPM-Adema-MPM croisera le fer avec celle de l’URD.

En commune III ?

La liste URD arrive en tête avec 1950 voix, soit 9,37%. Deuxième: ACDM 1837 voix soit, 8,83%. Troisième, parti Synergie pour un nouveau Mali: 1834 voix soit, 8,82%.

En Commune IV la liste Yelema est opposée à l’alliance UDD-PSDA.

En commune V, le RPM-APR de Moussa Timbiné affrontera les candidats de l’alliance Adema-URD- ADP- MALIBA.

En commune VI

Il y aura un duel de second tour entre le groupement de parti RPM-ADEMA-PS et l’URD-LDC.

Alpha Sidiki Sangaré et Moussa Diarra,

source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *