BANANKABOUGOU: Démantèlement de «la bande des jumeaux»

Dans la nuit du samedi au dimanche 04 novembre 2018 à Banakabougou, aux environs de 01H 30, des frères d’une même famille sise à Banankabougou, ont déploré le vol de leurs deux motos jusque dans le garage de la maison. Ils ont été bien inspirés en se rendant très vite au commissariat de police du 7ème Arrondissement pour y faire la déclaration. Un commissariat dirigé par le très discret et efficace commissaire Ag Souleymane.

Et pendant que les deux victimes faisaient leur déposition, d’autres jeunes du même quartier arrivèrent à leur tour et firent cas de la présence de trois individus douteux dans le quartier. Les deux suspects sont membres de la «bande des jumeaux» de Magnambougou et répondent aux noms de Mamadou Samaké dit le Vieux et Gana. La «bande des jumeaux», de son nom parce que dirigée par des jumeaux écument la zone.
Ainsi, ordre fut donné à la brigade de recherche du 7ème arrondissement de trouver la bande en question.
Grâce à une meilleure collaboration de la population, l’antre des jumeaux fut alors découvert. Une descente en règle permit d’interpeller le nommé Alassane Diallo, un des jumeaux qui fut conduit au commissariat où il reconnut les faits.
Il déclara avoir escaladé le mur de la maison vers 01heure du matin à Banankabougou pour ouvrir le portail du garage et pris deux motos. Et de dénoncer ses complices, Mamadou et Gana.
Les limiers poursuivirent l’enquête et finirent par mettre la main sur le nommé Mamadou Samaké et l’autre Jumeau du nom d’Alfousseyni. Ce dernier a été arrêté avec un sac à main de couleur violet contenant un pistolet automatique (PA) de marque italienne, avec chargeur. Il s’avère que l’arme en question a été volée ainsi qu’une moto dans une famille voisine à Magnambougou.
S’agissant des deux motos, objet de l’interpellation, elles ont été vendues à des receleurs habituels, répondant au nom de Django et Bamé. Ils sont vivement recherchés.

BAMANAN DEN (JOURNAL KOJUGU)

émantèlement de «la bande des jumeaux»

Dans la nuit du samedi au dimanche 04 novembre 2018 à Banakabougou, aux environs de 01H 30, des frères d’une même famille sise à Banankabougou, ont déploré le vol de leurs deux motos jusque dans le garage de la maison. Ils ont été bien inspirés en se rendant très vite au commissariat de police du 7ème Arrondissement pour y faire la déclaration. Un commissariat dirigé par le très discret et efficace commissaire Ag Souleymane.

Et pendant que les deux victimes faisaient leur déposition, d’autres jeunes du même quartier arrivèrent à leur tour et firent cas de la présence de trois individus douteux dans le quartier. Les deux suspects sont membres de la «bande des jumeaux» de Magnambougou et répondent aux noms de Mamadou Samaké dit le Vieux et Gana. La «bande des jumeaux», de son nom parce que dirigée par des jumeaux écument la zone.
Ainsi, ordre fut donné à la brigade de recherche du 7ème arrondissement de trouver la bande en question.
Grâce à une meilleure collaboration de la population, l’antre des jumeaux fut alors découvert. Une descente en règle permit d’interpeller le nommé Alassane Diallo, un des jumeaux qui fut conduit au commissariat où il reconnut les faits.
Il déclara avoir escaladé le mur de la maison vers 01heure du matin à Banankabougou pour ouvrir le portail du garage et pris deux motos. Et de dénoncer ses complices, Mamadou et Gana.
Les limiers poursuivirent l’enquête et finirent par mettre la main sur le nommé Mamadou Samaké et l’autre Jumeau du nom d’Alfousseyni. Ce dernier a été arrêté avec un sac à main de couleur violet contenant un pistolet automatique (PA) de marque italienne, avec chargeur. Il s’avère que l’arme en question a été volée ainsi qu’une moto dans une famille voisine à Magnambougou.
S’agissant des deux motos, objet de l’interpellation, elles ont été vendues à des receleurs habituels, répondant au nom de Django et Bamé. Ils sont vivement recherchés.

BAMANAN DEN (JOURNAL KOJUGU)

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *