Carrefour Daoudabougou (Route de l’aeroport) : Des jeunes militaires sèment la chienlit en agressant des policiers

Le mercredi 17 avril 2019 entre 10 heures et 11 heures, plus d’une dizaine de jeunes militaires en moto et arborant des tee-shirts estampillés FaMa ont refusé de respecter ‘’le stop’’ comme s’ils étaient exempts du respect du code de la route. Les agents de police de la circulation routière du « Stop Konaré », l’intersection avant l’hôtel Wassoulou, ont tenté de les arrêter.

Au lieu d’obtempérer, ces jeunes militaires se sont rués sur les pauvres agents, en l’occurrence le chef superviseur Adjudant-chef, Salif Soumaré, le Sergent-chef de police, Mogazou Agoumour et le sergent-chef, Mamoutou Fané. Ce dernier a reçu un violent coup à la pomme d’Adam, sa langue s’est mise à saigner aussitôt.  

Ce comportement violent et indigne des porteurs d’uniforme n’était pas du goût des usagers de la route qui se sont spontanément interposés entre les agresseurs et les policiers. Face à la détermination de la foule de plus en plus nombreuse, ils ont pris la fuite, laissant une de leurs motos derrière eux.

A la question de savoir ce qui s’était passé réellement, le Sergent-chef Mamoutou Fané affirme ignorer les raisons de ce qu’il qualifie d’agression. « C’est à ma grande surprise que l’un des militaires m’a assené un coup à la pomme d’Adam sans aucune explication », déclare-t-il.

Pour le superviseur, c’était des élèves. « Je voulais leur parler avant de leur laisser le passage, malheureusement, ils se sont jetés sur moi », explique l’Adjudant-chef Salif Soumaré. Devant cette scène horrible, la police n’a pas voulu riposter. En plus des coups reçus par les policiers, le phare gauche du véhicule de police stationné a été brisé par les agresseurs.

Au moment où les forces de sécurité ont besoin d’une union sacrée, ce genre de comportements est à bannir des rangs des porteurs d’uniformes. Cet acte ne doit pas rester impuni.

Drissa Togola

Source: Le Challenger

One Reply to “Carrefour Daoudabougou (Route de l’aeroport) : Des jeunes militaires sèment la chienlit en agressant des policiers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *