CHU Gabriel Touré : le Comité Syndical vomi par le personnel

Le torchon brûle entre le collectif des  travailleurs du CHU Gabriel Touré  et le comité syndical. A l’origine du différend un préavis de grève du comité syndical  en cours pour défendre Fousseyni Coulibaly médecin qui travaille  au centre hospitalier universitaire de point G.

 Réunis ce jeudi 26 Aout 2021  en assemblée générale dans les locaux  du chu Gabriel Touré le collectif des travailleurs est monté au créneau pour se désolidariser de cette grève d’une part et d’autre part  dénoncer la prise de position du comité syndical qui veut à tout prix aller en grève pour défendre Fousseyni Coulibaly médecin au chu du point G suspendu de toute activité syndicale depuis 5 ans par le syndicat national de la santé de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF).

Selon le  porte-parole du collectif des travailleurs  du centre hospitalier universitaire Gabriel Touré, cette assemblée générale est un signal fort, une façon  pour le personnel de dire non aux  différentes grèves sans motif et sans fondement valable.

« Nous n’allons plus suivre aveuglement le comité syndical dans ces revendications nous disons non à cette grève car à chaque fois qu’il y’a grève c’est les patients qui souffrent et  trop c’est trop », a-t-il martelé.

Il a par ailleurs appelé le personnel à l’union sacrée,  à une synergie d’action et à tout mettre en œuvre pour changer l’image du chu Gabriel Touré pour le bonheur des 1005 personnes  permanents qui y travaillent les 252 contractuels et les patients.

Dans sa communication  le secrétaire général du comité syndical de la direction régionale de la santé  Sory Ibrahim Keita  a rassuré  les travailleurs du chu Gabriel Touré de tout  le soutien du syndicat dans cette lutte noble  pour défendre cette cause noble pour le bonheur de l’ensemble des travailleurs et des patients.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Laisser un commentaire