Commissariat de Badiangara : Qui veut nuire au commissaire Mody Diakité ?

Sommes nous dans quel pays? La confidentialité et la discrétion  qui font  parti des valeurs  et des vertus de la police depuis longtemps sont en train d’être bafouées si des dispositions urgentes ne sont pas prises par les hautes autorités avec à leur tête le ministre en charge de la sécurité intérieur le Général Salif Traoré.

Depuis hier, un compte rendu du commissaire de Badiangara sur la situation sécuritaire du cercle fait le buzz sur les réseaux sociaux laissant place à des commentaires souvent teintes de haine d’incompréhension. Après une analyse approfondie de la lettre et dans le contexte où elle a été rédigée, le  commissaire  principal Mody Diakité du commissariat de Badiangara a-t-il commis une faute professionnelle?

Pour tous les observateurs de la situation du centre et spécialistes des questions de sécurité, la réponse à cette interrogation est non car, Mody Diakité est le commissaire principal et lui et ses éléments  sont sur  le premier plan dans le cercle en ce qui concerne la sécurisation des personnes et de leurs biens. A ce titre, il doit faire un compte rendu régulier de la situation à ses chefs hiérarchique en premier lieu le Directeur Régional de la Police de Mopti qui fait aussi remonter l’information à qui de droit.

Les personnes citées dans le lettre du commissaire étaient là? Non ils n’étaient pas sur place. Placer le débat à ce stade, est faire tout simplement fausse route car, la question principal qui se pose est de s’avoir comment un document classé confidentiel a pu se retrouver sur la toile?

Le chef de la Brigade de Recherche (BR) deploit ses éléments sur le terrain a la recherche d’information. Il collecte les infos et font un compte rendu à leur chef. Le chef BR à son tour, remonte l’information au niveau du commissaire adjoint qui ensuite fait le compte rendu au commissaire principal. Dans ce contexte, le commissaire principal comme exige les textes doit remonter ses informations au niveau du Directeur Régional de la Police de Mopti dans un courrier confidentiel que même le chef BR n’a pas accès.

Alors la question qui se pose est de s’avoir entre le commissariat et la direction régionale de la police de Mopti qui a ouvert l’enveloppe? Qui a publié sur les réseaux sociaux ce contenu pourtant classé confidentiel?

Déjà certaines personnes pointent un doigt accusateur à la direction régionale de la police de Mopti qui serait la source de la fuite de cette lettre confidentielle du commissaire Mody Diakité. Mais pour quelles raisons?

Depuis l’attaque de Sobane Da et la révocation de l’ex gouverneur General Sidi Alassane Touré par les plus hautes autorités, certains responsable de police de la direction régionale de Mopti tapis dans l’ombre sont en train de tous mettre en œuvre pour discréditer les porteurs d’uniforme courageux et intègres comme le commissaire Mody Diakité qui accompli avec courage, les missions à lui assignées par les autorités.

Ce jeune juriste à peine une année et quelque mois à la tête de la police de Badiangara est en train de prouver sa compétence à travers son savoir-faire et son expérience.

Aujourd’hui, il est plus qu’urgent pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Salif Traoré qui s’est toujours battu pour une police professionnelle et digne de ce nom, de diligenter une enquête pour situer les responsabilités dans ce dossier et punir le ou les coupables.Qui veut nuire au commissaire ?

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *