Commune de Ouelessebougou: Bientôt un commissariat de police flamba-neuf !

La Sécurisation des Personnes et de leurs Biens est l’une des missions principales de la Police. Ce combat combien noble est aujourd’hui au coeur des preocupations des plus hautes autorités du pays et les responsables syndicaux de la police. Dans le cadre de ses missions syndicales, une délégation du Syndicat Autonome de la Police ( SAP) conduite par son président Baba Bougouna Dembélé était ce vendredi 29 Novembre 2019 à Ouelessebougou.
Située à 75 km de Bamako avec une population de 12 302 habitants, la commune de Ouelessebougou, est une zone frontalière qui exprime aujourd’hui le besoin pressent d’avoir un commissariat.
Appréciée à sa juste valeur par les autorités administratives, locales et coutumières de Ouelessebougou, cette visite de terrain a été une tribune d’échanges entre les responsables de la commune et la délégation du Syndicat Autonome de la Police (SAP) sur toutes les questions sécuritaires de la commune.
Le chef de la délégation Bougouna Baba Dembele du Syndicat Autonome de la Police (SAP) s’est rejoui de cette belle initiative de la mairie de Ouelessebougou d’octroyer un local pouvant abriter desormais le commissariat de la dite commune. « Notre présence aujourd’hui à Ouelessebougou se situe dans le cadre de nos missions syndicales, et a pour but d’échanger avec les autorités de Ouelessebougou sur la situation sécuritaire de la commune d’une part et d’autre part, visiter le local octroyer par la mairie pour abriter le commissariat de la localite », a-t-il déclaré.
A l’en croire, le Syndicat Autonome de la Police ( SAP) mettra tout en oeuvre pour la materialisation et l’ouverture de ce commissariat pour le bonheur de la population et surtout des usagers de la RN7.
« La Commune de Ouelessebougou est une ville carrefour et entourée de plusieurs sits d’orpaillage. Nous sommes vraiment dans le besoin pressent d’avoir un commissariat », a lancé Yaya Samaké, maire de la commune de Ouelessebougou au cours de cette rencontre avec les responsables du Syndicat Autonome de la Police (SAP) qui s’est tenue dans les locaux de la mairie de la dite commune.
Selon lui, la Commune située à 75km de Bamako et composée de 44 villages, Ouelessebougou est une commune aujourd’hui qui se developpe à une vitesse fulgurante grâce à son economie soutenue par les services sociaux de base. « Elle fait face de nos jours, à une criminalites élevée due à la présence des sites d’orpaillage. La présence des policiers renforcera d’avantage la population qui se sentira en sécurité et appuiyera la Brigade de Gendarmerie », a ajouté le maire.
Il a par ailleur exhorter les responsables du Syndicat Autonome de la Police(SAP), les plus hautes autorités du pays pour la matérialisation et l’opérationalisation de ce commissariat tant attendu par la population.
Profitant de cette tribune le maire Yaya Samake a presente une communication sur la situation sécuritaire de sa commune tout en felicitant les efforts déployés par les autres forces sur place dans le cadre de leurs missions combien difficiles. « Nous avons un local pour le commissariat, et la balle est maintenant dans le camp du ministre général Salif Traoré », a-t-il lancé.
Mohamed Kanouté

Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *