Commune I du district de Bamako : Quand un braquage tourne mal

MC dit Faye et AD deux jeunes spécialistes en braquage des boutiques ont été alpagués dans la nuit du 24 au 25 Juillet 2021 par les éléments de l’infatigable et l’expérimenté  commissaire divisionnaire Oumar Dembélé en charge du 6ème arrondissement. Ce vendredi 30 Juillet 2021, ils ont été mis à la disposition avec les biens saisis du tribunal de grande instance de la commune I du district de Bamako pour toute fin de droit.

 Les faits :

Dans la nuit du 24 au 25 Juillet 2021 aux environs de 4 heure du matin, les éléments du commissariat de police du 6ème arrondissement ont été sollicités pour intervenir au quartier Djelibougou en commune I du district de Bamako, près de l’école Kalanso où des bandits lourdement armés circulant  sur deux motos Djakarta étaient en train de braquer les occupants d’une boutique de vente de chicha.

 C’est ainsi que le commissaire divisionnaire Oumar Dembélé en charge du 6ème  arrondissement ordonnant rapidement d’orienter l’équipe de patrouille vers le lieu indiqué pour porter secours aux paisibles citoyens et arrêter  les braqueurs.

Surpris par la présence et la rapidité  de l’intervention des policiers, les braqueurs ont tenté de prendre la poudre d’escampette .  Au cours  de leur fuite deux d’entre eux sur la moto Djakarta ont violemment percuté un véhicule qui circulait  dans la zone et dont le conducteur n’a pas souhaité s’arrêter.

 Grièvement blessés, les deux braqueurs ont été transportés à l’hôpital. A l’arrivée les médecins ont constaté le décès de l’un d’eux et le second a été amputé de la jambe des suites de ses blessures.

 Les investigations menées par le commissaire divisionnaire Oumar Dembélé en charge du 6ème arrondissement à leurs domiciles ont permis aux enquêteurs de saisir : Un pistolet mitrailleur (PM) avec un chargeur garni de neuf (09) cartouches ; deux motos Djakarta volées ; un pistolet automatique de fabrication artisanale améliorée avec son chargeur garni ; quatre téléphone portables (dont deux de marques Iphone, un de marque Samsung et un de marque Tecno.

Selon le commissaire divisionnaire, Oumar Dembélé, cette opération a été rendue possible grâce à la collaboration avec la population qui a donné l’information à temps. Les investigations sont toujours en cours  pour interpeller les coauteurs et complices de cet acte criminel.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info  

One Reply to “Commune I du district de Bamako : Quand un braquage tourne mal”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *