Commune I: Les comités de veille citoyenne renforcés

Mettre en place un cadre de concertation entre les comités de veille citoyenne de la commune I et les élus, et renforcer les capacités des comités de veille et du conseil communal de la société civile tels sont les objectifs visés par une journée d’échanges qui s’est tenue ce mardi 03 Mars 2020 dans la salle de délibération de la mairie de la commune I du district de Bamako. C’était en présence des élus, autorités administratives, coutumières, membre du Conseil National de la Société de la commune I du district de Bamako, représentants de COWATER.
Espace d’écoute d’échanges et de partage d’experiences en matière de contrôle citoyen, cette Journée initiée par COWATER (Agence des Affaires Mondiale du Canada) en partenariat avec le Conseil National de la Société Civile de la commune I du district de Bamako se situe dans le cadre du projet de la Redevabilité Publique et Participation des Femmes financé par l’ambassade du Canada pour une durée de quatre (4ans).

Dans sa communication le facilitateur Alamir Touré dira que cette journée d’échanges est une belle initiative qu’il faut pérenniser et elle a pour but de renforcer la capacité des comités de veille citoyenne et du Conseil National de la Société de la commune I pour une participation à hauteur du souhait.

La présentation des comités de veille rôles et missions, le partage du plan d’action 2018-2023 et la validation du cadre de concertation entre élus et les Comités de veille ont été le plat de resistance de cette journée d’échanges. « Le contrôle des finances publiques, le contrôle judiciaire et le contrôle citoyen sont des piliers de la lutte contre la corruption ».
Cette tribune a été aussi une opportunité pour le facilitateur Alamir Touré d’evoquer les quelques difficultes auxquelles les Comités de veille citoyenne restent confrontés. Ces problèmes sont entre autres : La difficulté d’avoir les informations au niveau des mairies, la meconnaissance par certains élus des textes de la collectivite, et surtout l’agenda politique des élus en cette période électorale qui ne facilite pas le travail de collecte d’information de la part des comités de veille citoyenne.

Pour Mme Soumaré Djaminatou Diarra, Experte Nationale Gouvernance et Mobilisation Communautaire au niveau de COWATER, le projet de Redevabilité Publique et Participation des Femmes au Mali, est une initiative dynamique financée par l’ambassade du Canada et mis en oeuvre par COWATER (Agence des Affaires Mondiale du Canada) vise à renforcer la citoyenneté et la vie active au niveau de la population malienne. « C’est dans ce contexte que le projet appui le Conseil National de la Société de la commune I qui est aujourd’hui en train de mettre sur place un cadre de dialogue avec les collectivités pour alerter sur les problèmes au niveau de chaque commune afin de prendre en compte les aspirations de la population en terme d’accès aux services sociaux de base » explique-t-il.

Du côté des participants à cette journée d’échanges, c’est la satisfaction totale « Nous sortons de cette rencontre très ravis et mieux outillés sur le rôle et les missions des comités de veille citoyenne », a déclaré Fodé Mamadou Konaté, conseiller communal.

Mohamed Kanouté

Mali24.info

One Reply to “Commune I: Les comités de veille citoyenne renforcés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *