Communiqué de l’UNAJOM

L’Union Nationale des Journalistes du Mali (UNAJOM), a appris l’inculpation, jeudi 9 janvier 2020, de notre confrère, Tiégoum Boubèye Maïga suite à une plainte de la Présidence de la République.

La raison de son inculpation est un tweet regrettable sur le compte twitter de la Président de la République. 

Face à la situation, l’UNAJOM sollicite l’indulgence des plus hautes autorités et la clémence de la Justice en faveur de notre confrère Tiégoum Boubèye Maïga qui a reconnu son erreur.

Enfin, l’UNAJOM appelle les hommes de media à plus de retenue et rappelle que les journalistes qui s’expriment sur les réseaux sociaux sont tenus au respect des règles déontologiques de la profession.

Bamako, le 11 Janvier 2020

Le Président

Fakara Faïnké

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *