COMMUNIQUE N° 001 DU 10 JUILLET 2020 RELATIF AUX ATTAQUES DES POPULATIONS CIVILES DANS LE CERCLE DE BANKASS


Depuis un certain temps les informations véhiculées par certains médias révèlent que les
différentes attaques des civils et militaires dans le cercle de Bankass sont l’œuvre des djihadistes
venus de Baye. La persistance des informations erronées a finalement créé une opinion dans le
cercle de Bankass faisant état d’une connexion entre les habitants de Baye et les djihadistes.
L’amalgame est même souvent entretenu par nos forces armées qui opèrent dans la zone.
L’Association pour le Développement de l’Arrondissement de Baye (ADABA) dénonce avec
la plus grande vigueur l’amalgame et la confusion desdites informations.
L’ADABA tient à informer qui de droit que depuis 2017, les autorités du Mali sont
régulièrement informées de la présence des djihadistes dans la « forêt de Samory » dite
« Reserve de Baye » qui s’étend sur une partie de la commune de Ouenkoro et celle de Sokoura.
Il s’agit d’une forêt dense d’une superficie de plusieurs centaines de km², partagée entre le
Burkina et le Mali et traversée par le fleuve Sourou.
L’ADABA affirme solennellement que les ressortissants du village de Baye œuvrent pour la
paix et le vivre ensemble, invite par la même occasion ses compatriotes à se donner la main
pour parvenir à une paix durable.
Par ailleurs, il était dit que les habitants de Songôrè ont participé aux pillages des biens des
victimes des 12 hameaux dudit village. L’Association précise qu’aucun ressortissant du village
de Songôrè dans la commune de Baye n’a participé à ces actes immoraux. Cette information
n’est point fondée et elle n’est qu’une calomnie.
L’ADABA présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaite
prompt rétablissement aux blessés des attaques des villages de Gouari, Djimido, Dialakanda,
Pandougou qui ont occasionné plusieurs dizaines de victimes.
Le Président de la Cellule de Communication de l’ADABA
Dr Mamadou Bakaye DEMBELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *