Ministère solidarité

‘‘ATT nous vous regrettons, IBK, vous n’êtes pas élu pour réaliser des goudrons !’’ : La chanson fâcheuse de l' artiste Roberto Magic !

D’une voix originale, Roberto Magic Sapeur  chante amèrement le régime actuel sous IBK.

 Si la chanson est bien accueillie dans le camp des détracteurs du régime, le camp présidentiel veut à mort le jeune artiste qui ne cesse de provoquer l’ire de la mouvance présidentielle.

De son vrai nom Harouna Sylla, Roberto Magic Sapeur n’est pas tendre avec le régime d’IBK , dans ce nouveau single d’environ 6 minutes. Il dénonce les dérives du régime actuel dans tous les domaines dont celui  sécuritaires. Régime, chante-t-il, dont les tenants ont déçu tous ceux qui ont voté pour eux : ‘‘IBK le roi, on vous a plébiscité, mais aujourd’hui c’est le remord’’, fustige-il en langue bambara. Ce refrain est ainsi  formulé différemment dans la chanson : ‘‘IBK le populaire, on vous a fait confiance, il a fallu si peu de temps pour connaitre votre vrai visage’ chante dans un ton d’ironie.  

 Roberto Magic Sapeur un artiste malien fait ainsi allusion au régime précédent qui, dans un passé très proche, avait été accusé de haute trahison. Et Harouna Sylla pousse encore les pions : ‘‘ATT nous vous regrettons… IBK on ne vous  a pas élu pour des goudrons !’’.

 A l’artiste d’ajouter : ‘‘ kaya Mangan le roi, on n’a pas voté pour vous pour realiser  des goudrons, ni pour casser des kiosques mais plutôt pour résoudre la crise du nord. Et si cette crise perdure, dites nous les raisons !’’ tempête –t-il dans la chanson.

Roberto Magic Sapeur cite les maux dont souffrent ce régime  telles que les séries de grèves, la crise sécuritaire. C’est ainsi  qu’il accuse de n’avoir pas honoré ses engagements vis-à-vis du peuple.

‘‘Des journalistes sont portés disparus, d’autres sont trainés devant les tribunaux’’ déplore –t-il dans sa chanson.

l’artiste « audacieux »  n’est pas à son premier coup car il a fait une chanson à l’allure critique contre la junte militaire de Kati en 2012. Par conséquent, il a été contrait dans  un exil dans un pays de la sous-région, Harouna Sylla demandait aux putschistes d’aller combattre la rébellion au nord au lieu de rester à Kati. Il a fallu les bons offices de ses collègues  artistes musiciens pour que Roberto Magic Sapeur ait le pardon de la junte afin de  regagner le pays après une longue absence.  

Djibi Samaké

Mali24  

 

 

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés

Creampie