Culture: Le rappeur Ismaël Diawara dit Black Ismo sort son premier album

En prélude au lancement de son nouvel album à travers un concert prévu le 26 avril prochain au Pavillon des sports Modibo Keïta, Black Ismo, de son vrai nom Ismaël Diawara, a rencontré les hommes de media. C’était le vendredi 1er mars dernier à la Maison de la Presse en présence de son producteur, Jonathan Konaté.
« Tribal » est le titre du premier album du jeune rappeur malien Ismaël Diawara, Black Ismo pour les intimes. Un album composé de 12 titres avec des thèmes spécifiques sur le travail, la misère, l’immigration et l’épanouissement de la jeunesse. Selon le jeune rappeur né au Congo, cet album est fait pour conscientiser la jeunesse malienne face aux enjeux actuels, l’inciter à travailler pour éviter la misère, l’immigration clandestine et pour son épanouissement.
Afin de joindre l’utile à l’agréable, Black Ismo compte émerveiller ses fans à travers un grand concert pour le lancement de son nouveau « single » le 26 avril prochain au Pavillon de sports du Stade omnisports Modibo Keïta. Avec un mixage hors-pair d’instruments modernes et traditionnels, les douze titres de ce nouvel album constituent un vrai envol pour ce jeune engagé pour un rap conscient.
Les chansons ont été faites en duo ou futuring avec plusieurs artistes nationaux et internationaux, notamment Digalo, Kems Kanté le fils de Kerfala Kanté et Skopki, un jeune rappeur nigérian, Nigga Fama, etc. On peut retenir comme titres de ce nouvel album : Baara, Allo Gyal Yafa, Sini Kan, Moussoya et bien d’autres.
Ousmane Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *