DECLARATION DE L’UNAJOM

La situation du pays est préoccupante. L’Union Nationale des Journalistes du Mali (UNAJOM) constate que certains individus pour des desseins inavoués profitent largement de la précarité que vivent les hommes de medias pour encore plonger le pays dans une instabilité institutionnelle.

L’Union Nationale des Journalistes du Mali (UNAJOM) rappelle à ses militantes et militants que ce sont les hommes et les femmes de medias qui ont le plus souffert lors de la crise institutionnelle de 2012. Aujourd’hui, les organes sont encore frappés de plein fouet par les conséquences du Covid-19.

Dès lors, l’Union Nationale des Journalistes du Mali invite les hommes et les femmes de notre profession à faire preuve de clairvoyance et de ne pas laisser manipuler par ceux-là qui continuent à se servir de la presse et non la servir.

L’UNAJOM invite le gouvernement à faire un appui conséquent aux organes de presse tous confondus pour permettre aux journalistes d’accompagner dignement les chantiers du changement que notre pays entend amorcer.

Fait à Bamako, le 1er juin 2020

Le Président

Fakara Faïnké

Source: Mali24.info

Laisser un commentaire