District: le Maire est de retour

C’est un comité d’accueil composé des femmes de la mairie, de collaborateurs, de transporteurs, des représentants des syndicats qui était à pied d’œuvre ce mardi 26 mai 2020 à mairie du District de Bamako pour souhaiter la bienvenue à l’ancien bagnard, Adama SANGARE, maire du District libre. C’était en présence du Coordinateur des Chefs de quartier de Bamako, le Doyen Bamoussa TOURE, des représentants du RECOTRDE et une foule nombreuse d’anonymes, etc.

Dans son intervention, la porte-parole des femmes de la mairie, Mme Sidibé Farimata TRAORE, a rendu grâce à Allah en ce mois d’Aid El Fitr. 

« Les femmes de la mairie, par ma voix, vous saluent, la bienvenue. Nous prions pour que vous soyez de nouveau à la hauteur de vos missions avec notre soutien. Restons mobiliser pour soutenir notre maire », a-t-elle déclaré. 

De son côté, le coordinateur des Chefs de quartier, Bamoussa TOURE, dira qu’il n’est pas surpris de voir cette mobilisation à l’accueil du maire Adama SANGARE. Il a présenté le maire SANAGARE comme un homme humble, simple et respectueux. Selon lui, Adama SANGARE, malgré son statut de maire du District, a toujours été à l’écoute des pauvres. 

« Nous prions pour que tu sois définitivement tiré d’affaire », a-t-il soutenu.  

Très ému par cette mobilisation inédite, l’édile qui était de retour à la mairie, pour la première fois, depuis sa sortie de prison, a exprimé toute sa gratitude à ses partisans.

« Je suis très heureux d’être ici. Je salue le doyen Bamoussa TOURE et sa délégation. Je rends grâce à Allah qui a fait que ce jour soit. Je salue les collègues, les commerçants, les transporteurs ici présents. Grâce à votre soutien, votre mobilisation et vos bénédictions, j’ai pu supporter les 7 mois de détention. Je me devrai de vous rendre hommage, une fois sortie de prison. Faisons tous ensemble des prières et des bénédictions pour le pays. Soutenons les dirigeants et prions pour la paix et la stabilité dans ce pays. Nous devons nous mobiliser, nous parler, pour trouver des solutions de sortie de crise. Respectons les mesures barrières. Je suis heureux de voir que les responsables des deux syndicats de la mairie étaient à mon accueil. Cela montre qu’il y a la solidarité ici. Au nom du conseil municipal, je vous invite à rester solidaires. L’essor de la mairie dépend de vous et nous sommes à votre disposition. Je remercie ici le ministre (MATD), je viens de chez lui, il m’a rassuré de son soutien. Depuis le 22 octobre 2020, date de mon arrestation, il m’a toujours soutenu. Il a été, à la fois, un ministre, un grand-frère, voire un père pour moi. Je remercie tous ceux qui de près ou de loin se sont impliqués pour m’a libération. Ç’a été dur, mais Dieu merci, je suis libre aujourd’hui. Nous devons rester unis et mobiliser pour l’essor de la ville de Bamako », a-t-il dit. 

 Arrêté dans le cadre du dossier de « l’éclairage public de certains axes de la ville de Bamako à l’occasion du cinquantenaire du Mali » : le maire du district, Adama Sangaré a été « mis en liberté » ce 22 mai 2020.

L’édile était incarcéré, depuis le mardi 22 octobre 2019, sur ordre d’un juge d’instruction du Pôle économique et financier de Bamako dans l’affaire dite de la gestion du contrat de réhabilitation, d’éclairage et d’illumination des édifices et des façades de Bamako. La Chambre d’accusation de la Cour d’appel a ordonné, vendredi 22 mai dernier, veille de l’Aïd-El-Fitr, sa remise en liberté.

Par Abdoulaye  OUATTARA

Info matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *