Election des députés a l’Assemblée nationale, l’Etat foule aux pieds le ratio : un député 60 000 habitants

Le ratio de 60 000 habitants pour un député ne sera pas respecté à l’occasion des législatives du 29 mars 2020. Le parlement continuera à accueillir 147 députés comme c’est le cas depuis plus de deux décennies alors que les Maliens dépassent les 18 millions.

L’Assemblée nationale du Mali est la chambre unique du parlement monocaméral. Ses membres portent le titre de députés et sont élus pour 5 ans au suffrage universel direct. Leur nombre est fixé par une loi organique. Actuellement,  il est de 147 repartis entre les cercles du Mali et les communes du District de Bamako.

Le Mali, dès la proclamation de l’indépendance, l’une des premières institutions de la République mise en place, était l’Assemblée Territoriale, cette assemblée voyant le jour à la suite de l’adoption de la Loi-cadre en 1956. Avant que le pays n’accède à sa souveraineté nationale, ses représentants siégeaient à l’assemblée nationale et au Sénat français. A l’issue des élections pluralistes de 1957, l’Assemblée Territoriale était constituée de 35 députés de l’Union soudanaise, section du Rassemblement démocratique africain (US-RDA), parti de Modibo Keita, et de 5 députés du Parti progressiste soudanais PSP, formation de Fily Dabo Sissoko. En 1958, l’Assemblée Territoriale fut érigée en Assemblée Constituante de la République Soudanaise qui devint l’Assemblée Législative de la République du Soudan. C’est cette Assemblée qui, par la Loi no 60-35/ALRS, proclama l’indépendance de la République soudanaise sous le nom de « République du Mali ». Après quoi, l’Assemblée Législative de la République Soudanaise changea de nom pour devenir « l’Assemblée Nationale du Mali ».

L’assemblée nationale est l’institution de la république où siègent les députés pour mener une action de contrôle sur l’action gouvernementale et pour voter des lois. Le  député est l’élu d’une circonscription qui siège à l’hémicycle et a aussi pour rôle de se mettre à l’écoute des préoccupations de ses concitoyens, de sa circonscription, d’en parler au sein de l’assemblée pour espérer la prise de décision en faveur de l’amélioration de leurs conditions de vies.

Avec plus de 18 millions d’habitants, le nombre de député devrait être revu à la hausse, selon les spécialistes. Le nombre des députés siégeant à l’Assemblée Nationale du Mali devrait être revu à la hausse. De 147 parlementaires, ils devraient aller à plus de 200. Cette augmentation du nombre d’élus au Parlement vise à respecter le ratio de 60 000 habitants pour un député pour dit-on conformer la représentation nationale à la nouvelle carte administrative du pays avec la naissance de nouvelles régions et la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Mais hélas !

Djibril Diallo

Source: Journal le Le Témoin- Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *