Election présidentielles du 29 juillet 2018 : La coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali est désormais lancée

L’hôtel Maeva Palace a servi, samedi 23 juin 2018, de cadre à la cérémonie du lancement officiel de la coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM). Pour contribuer à une observation citoyenne, indépendante et efficace des processus électoraux, cinq organisations maliennes de la société civile jouissant d’une expertise et de crédibilité dans les domaines de renforcement des acquis démocratiques et de l’Etat de droit ont jugé nécessaire de mettre sur pied une coalition dénommée la « Coalition pour l’Observation Citoyenne des Elections au Mali (COCEM) ». Cette coalition est composée de l’association malienne des droits de l’homme (AMDH), la jeune chambre internationale (JCI), le réseau plaidoyer lobbying (RPL), l’association SOS Démocratie et le WILDAF-Mali. A travers cette coalition, lesdites organisations se sont engagées à contribuer à la transparence et la crédibilité des élections via un projet intitulé « Projet d’observation du processus électoral du Mali » qui bénéficie de l’assistance technique et financière de l’institut national démocratique (NDI) et de l’USAID. L’objectif principal de la coalition est de fournir une évaluation indépendante de tout le processus électoral et sur la base de cette évaluation, formuler des recommandations pour l’amélioration des élections futures. Elle se donne aussi pour objectif d’informer régulièrement le public et les différentes parties prenantes des observations constatées afin de contribuer à une meilleure transparence du processus électoral. Pour contribuer à l’observation citoyenne des processus électoraux, la COCEM entend en suivre toutes les phases à savoir préélectorale, électorale et postélectorale. A noter que la rencontre était présidée par Mme Maiga Fatoumata Dicko, présidente de la COCEM, en présence de M. Amidou Traoré et Salia Kariba Traoré, respectivement Secrétaire exécutif et chargé de communication de la COCEM, les partenaires techniques et financiers et l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus. Bourama Camara mali24

Laisser un commentaire